UNE MA­TI­NÉE AVEC GI­NETTE RE­NO

Elle a lan­cé son nou­vel al­bum

Échos vedettes - - ENTREVUE - PAR FRAN­CIS BOL­DUC

POUR PRÉ­SEN­TER À JA­MAIS, GI­NETTE RE­NO A RE­ÇU UN PE­TIT GROUPE DE JOUR­NA­LISTES CHEZ ELLE. UNE BELLE IN­CUR­SION DANS LA VIE DE LA CHAN­TEUSE, QUI QUA­LI­FIE SON NOU­VEL AL­BUM, MAIN­TE­NANT DIS­PO­NIBLE, DE «TES­TA­MENT EN CHAN­SONS».

On a à peine tou­ché le bou­ton de la son­nette que la porte s’ouvre et un membre de l’équipe de Gi­nette Re­no nous ac­cueille pour nous faire pas­ser dans la salle à man­ger de la ré­si­dence de la grande dame de la chan­son. Dans cette pièce, on re­marque toutes sortes de choses sur les meubles et les éta­gères. Ça va des ma­gni­fiques coupes en verre co­lo­ré à des fi­gu­rines en Le­go en pas­sant par des sta­tues d’anges et un en­ca­dre­ment d’une pho­to de la chan­teuse sur le pla­teau de Star

Aca­dé­mie, en 2012, avec nul autre que Lio­nel Ri­chie. Au centre de la table, ins­tal­lé par­mi les vic­tuailles, il y a un or­di­na­teur por­table avec deux pe­tits haut-par­leurs qui don­ne­ra, par mo­ments, un peu de fil à re­tordre à l’ar­tiste. Qu’im­porte, Gi­nette est dans une grande forme, ta­quine et, sur­tout, très fière de son nou­vel al­bum. «C’est mon der­nier coup de coeur», lan­ce­ra-t-elle avant de dire qu’elle chante tou­jours comme si c’était pour la der­nière fois.

Les chan­sons de À Ja­mais, elle les a soi­gneu­se­ment choi­sies. «J’en ai es­sayé au moins une qua­ran­taine pour fi­na­le­ment ar­ri­ver au nombre de 13, qui est pour moi un chiffre chanceux. J’ai com­men­cé à chan­ter le 13 sep­tembre 1959. Donc, je rentre dans ma soixan­tième an­née de car­rière. Je pense que je suis un être pri­vi­lé­gié parce que je fais en­core ce que j’aime le plus au monde: chan­ter.»

SA VIE EN CHAN­SONS

De la chan­son On ne fait que pas­ser, qui compte par­mi ses pré­fé­rées, elle di­ra qu’elle est plus d’ac­tua­li­té que ja­mais. Son père est mort à 72 ans, sa mère à 77. Elle en a au­jourd’hui 72, ce qui la fait ré­flé­chir, même si sa san­té va bien. La chan­teuse ex­pri­me­ra en­suite avoir quand même de l’es­poir, car ses grands-mères ont quit­té ce monde à l’âge de 89 et 92 ans.

En­suite, Gi­nette ra­con­te­ra avec émo­tion qu’elle a chan­té Je se­rai là pour ses «p’tits».

Le troi­sième titre de l’al­bum est La grosse et, avant d’en par­ler, l’hôte de la ren­contre en­ton­ne­ra une chan­son, aux pa­roles peu flat­teuses, qu’on lui chan­tait dans son jeune âge. «La grosse est une chan­son que j’avais en­re­gis­trée pour m’amu­ser, mais ja­mais pour vrai.»

Pour une autre pièce, Je n’ai pas vu pas­ser le temps, c’est l’oc­ca­sion pour la chan­teuse de rap­pe­ler qu’elle a fu­mé de 14 à 28 ans. «Donc, j’ai per­du une oc­tave.»

L’al­bum À Ja­mais com­porte aus­si un duo, réa­li­sé avec Lyn­da Le­may. On est là parle de deux femmes qui aiment le même homme, mais c’est la plus jeune qui ra­vit le coeur du mon­sieur.

Au mo­ment de pré­sen­ter La mai­son est grande, Gi­nette af­firme que cette chan­son a été écrite

pour son ex­com­pa­gnon, Kar­lo. De­meu­rés grands amis, ils ha­bitent en­core sous le même toit, mais elle pré­cise: «Il a sa chambre et j’ai la mienne!»

OU­VER­TURE ET EN­THOU­SIASME

C’est en ra­con­tant plu­sieurs his­toires et en ou­vrant son in­ti­mi­té que Gi­nette Re­no nous a pré­sen­té chaque pièce de son al­bum. Pen­dant plus de 90 mi­nutes, la grande dame de la chan­son qué­bé­coise gar­de­ra l’at­ten­tion des gens pré­sents avec des anec­dotes, plu­sieurs traits d’hu­mour et une foule de sou­ve­nirs de ren­contres et de faits vé­cus liés ou non aux chan­sons de son der­nier opus.

Si son en­tou­rage ne l’avait pas re­te­nue, elle en au­rait pro­fi­té pour par­ler aus­si avec pas­sion de son pro­chain al­bum, dé­jà en­re­gis­tré avec un or­chestre sym­pho­nique! Bien qu’elle ait dû conte­nir son en­thou­siasme, la chan­teuse a fait en­tendre une vi­brante ver­sion de Fee­ling et en­suite d’It’s my turn, deux titres qui de­vraient se re­trou­ver sur ce­lui­ci. Au troi­sième ex­trait, l’équipe a mis le ho­là aux élans de Mme Re­no, qui s’amu­sait fran­che­ment à dé­fier les consignes. Le pro­chain al­bum de­vrait être lan­cé à peu près à la même date l’an pro­chain et il se­ra en an­glais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.