Dro­gué de­vant son père

Vincent Cas­sel

Échos vedettes - - INTERNATIONAL -

Alors que le can­na­bis est de­ve­nu lé­gal au Qué­bec de­puis deux se­maines, voi­ci une nou­velle dans le ton! Vincent Cas­sel, qui fait la une du ma­ga­zine L’Of­fi­ciel Hommes de no­vembre, fait des ré­vé­la­tions sur les fois où il a pris de la drogue, entre autres de­vant son père, l’ac­teur Jean-Pierre Cas­sel, dé­cé­dé le 19 avril 2007. Ce­lui qu’on ver­ra en dé­cembre dans le film L’Em­pe­reur de Pa­ris, de JeanF­ran­çois Ri­chet, a confié avoir vé­cu un buzz en pre­nant de l’aya­huas­ca, une drogue hal­lu­ci­no­gène, avec des cha­mans. C’était en 2004, à l’époque où il tour­nait dans Blue­ber­ry, de Jan Kou­nen. «Tu es ré­veillé, mais la moindre os­cil­la­tion de tes pen­sées ouvre la porte à des vi­sions. C’est com­plè­te­ment flip­pant, pas du tout ri­go­lo! Je ne l’ai pas re­fait. Et l’idée de re­com­men­cer me fait même peur.» Il a tou­te­fois pris d’autres drogues, no­tam­ment des acides, pour s’éman­ci­per. «C’est en pre­nant des acides que, pour la pre­mière fois, j’ai re­gar­dé mon père en me de­man­dant: “Mais qu’est-ce qu’il est en train de me ra­con­ter?”» L’his­toire ne dit pas si l’ac­teur de 51 ans conti­nue d’en prendre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.