HARMONIUM DER­RIÈRE LE MYTHE

Échos vedettes - - TÉLÉVISION SUGGESTIONS - JEAN-FRAN­ÇOIS BRAS­SARD

Trois al­bums. Que ça. Mais Harmonium a eu un tel im­pact que le Fé­lix Hom­mage que l’ADISQ lui a dé­cer­né à l’oc­ca­sion de son 40e ga­la lui re­vient de plein droit. En 1972, Serge Fio­ri, Louis Va­lois et Mi­chel Nor­man­deau je­taient les bases de PHO­TOS:ENSPECTACLE:COURTOISIEDESONYMUSICCANADA|AUTRES:AR­CHIVES ce groupe qui a de­puis long­temps at­teint le sta­tut de culte. Un pre­mier disque en 1974. L’an­née sui­vante, Si on avait be­soin d’une cin­quième sai­son était d’une fac­ture tel­le­ment ache­vée que, 40 ans plus tard, le ma­ga­zine Rol­ling Stone l’ins­cri­vait en 36e place de son Top 50 des meilleurs al­bums de rock pro­gres­sif de tous les temps. En 1976, dans un ma­gni­fique chaos, était créé L’Hep­tade. Nor­man­deau avait cla­qué la porte et de nou­veaux mu­si­ciens avaient bran­ché leurs ins­tru­ments. L’Hep­tade était im­mense. Il le de­meure. L’his­toire d’Harmonium pour­rait s’écrire sous 100 000 ver­sions dif­fé­rentes. Au­cune d’elles ne se­rait ni tout à fait vraie ni tout à fait fausse. N’est-ce pas là le propre des mythes ou des phé­no­mènes plus grands que na­ture? Pour faire écho à la marque de re­con­nais­sance que l’ADISQ lui a té­moi­gnée, nous avons pré­pa­ré ce ca­hier spé­cial. Ren­contre avec Serge Fio­ri, mais aus­si avec des amis, des col­la­bo­ra­teurs, des ob­ser­va­teurs pri­vi­lé­giés... La fa­mille d’Harmonium est grande. Et elle ne cesse de s’élar­gir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.