«Je ne pen­sais pas re­ViVre Un gros sUc­cès comme ça!» — Sylvain Cos­sette

À peine trois mois après le dé­but de sa tour­née 80s, sylvain Cos­sette Compte dé­jÀ plus de 50 000 billets ven­dus. Com­blé par Ce suC­Cès, le Chan­teur nous donne de ses nou­velles et se Confie À pro­pos de sa nou­velle phi­lo­so­phie de vie.

Échos vedettes - - SOMMAIRE - Vic­tor-Léon car­di­naL

Après trois ans pas­sés à pré­pa­rer son grand re­tour, Sylvain Cos­sette ad­met qu’il ne s’at­ten­dait pas à ob­te­nir un si grand suc­cès avec sa tour­née

80s. «Dans les der­nières an­nées, je me di­sais que j’avais été chan­ceux de vivre de grands suc­cès dans ma car­rière, no­tam­ment grâce à ma tour­née 70s et à Notre-Dame de Pa­ris. Pour être hon­nête, je ne pen­sais pas re­vivre un gros suc­cès comme ça. Je me suis fait avoir, car c’est une très belle sur­prise!»

Re­par­ti sur la route pour plus de deux ans avec son nou­veau spec­tacle, Sylvain Cos­sette a tou­jours au­tant de plai­sir à mon­ter sur les planches en com­pa­gnie de ses quatre mu­si­ciens, dont son grand ami, le chan­teur et mu­si­cien Matt Laurent. «Avant chaque spec­tacle, j’adore en­tendre en

cou­lisse le bour­don­ne­ment de la foule dans la salle. C’est un fee­ling in­croyable. À la fin de la soi­rée, mes mu­si­ciens et moi pre­nons tous une bière dans ma loge et on rit beau­coup. On est comme des en­fants sur scène.»

Une toUr­née sans an­drée

Ayant pris la ré­so­lu­tion l’an der­nier de ne plus mé­lan­ger sa vie pro­fes­sion­nelle avec sa vie per­son­nelle, à la suite d’une sé­pa­ra­tion de quelques mois avec son amou­reuse, An­drée Wat­ters, Sylvain Cos­sette part main­te­nant en tour­née qu’avec les amis. «An­drée et moi ne fai­sons plus de tour­née en­semble. Il m’arrive tou­te­fois de par­ti­ci­per à des spec­tacles dont elle est la pro­duc­trice. Sur le plan per­son­nel, ça se passe très bien entre nous, et le bon­heur est au ren­dez-vous.» L’ar­tiste a néan­moins la chance de sillon­ner les routes de la pro­vince en com­pa­gnie de sa plus jeune fille, la chan­teuse Beth, qui est à la fois sa pro­duc­trice dé­lé­guée et sa di­rec­trice de tour­née. «Elle gère l’équipe tech­nique et s’oc­cupe de la co­or­di­na­tion avec les salles de spec­tacles. Ça se passe très bien. De son cô­té, ma plus vieille, Ju­dith, est tou­jours à la mai­son de disques Dare To Care, où elle tra­vaille avec Coeur de pi­rate et Les soeurs Bou­lay. Elle a trou­vé sa place, et je suis heu­reux de voir qu’elle est ap­pré­ciée. Je peux dire qu’avec mes deux filles, la pomme n’est pas tom­bée très loin de l’arbre.»

Le dé­sir de faire sa part

Sylvain Cos­sette a quit­té Bou­cher­ville en mai der­nier pour s’éta­blir avec sa blonde dans un condo si­tué dans le quar­tier Grif­fin­town, à Montréal. Le chan­teur a vu ain­si sa vie chan­ger sur plu­sieurs plans dans les der­niers mois. «Lors de notre dé­mé­na­ge­ment, il y a six mois, An­drée et moi avons dé­ci­dé de faire de gros chan­ge­ments dans nos ha­bi­tudes de vie. Il s’agit de chan­ge­ments qui vont dans le sens du Pacte pour l’en­vi­ron­ne­ment, que nous avons si­gné ré­cem­ment. An­drée vise l’ob­jec­tif à at­teindre: ne plus pro­duire au­cun dé­chet. Nous fai­sons notre épi­ce­rie à pied et nous avons ven­du notre gros cha­let pour en ache­ter un beau­coup plus pe­tit. On n’est pas par­faits, mais on continue de faire des chan­ge­ments en ce qui concerne notre con­som­ma­tion au quo­ti­dien. Notre phi­lo­so­phie de vie a beau­coup chan­gé», sou­ligne-t-il en ter­mi­nant.

en com­pa­gnie de sa conjointe, an­drée Wat­ters.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.