VIERGE

23 août au 22 sep­tembre

Échos vedettes - - SOMMAIRE -

Prag­ma­tique, ef­fi­cace et mé­tho­dique de na­ture, vous avez tou­jours cru que c’est grâce à l’ef­fort qu’on s’ac­com­plit. Mais il faut aus­si sa­voir se lais­ser por­ter par le cou­rant, se lais­ser gui­der par les évé­ne­ments et fon­cer avec le vent dans le dos. Voi­ci une belle an­née pour ra­len­tir lé­gè­re­ment la ca­dence et re­faire vos forces en ré­éva­luant vos as­pi­ra­tions pro­fondes. Vous réa­li­se­rez qu’il y a une foule de choses qui vous mi­naient l’exis­tence de­puis trop long­temps. Ce se­ra une an­née où vous vous pren­drez en main, où vous au­rez l’au­dace de dire non, où vous ap­pren­drez à vous faire res­pec­ter et tout ce­la se­ra une source de fier­té.

AMOUR

Vous avez peut-être trop fa­ci­le­ment ac­cep­té d’être au ser­vice de votre par­te­naire de vie sans vous sou­cier de votre amour-propre. Ap­pre­nez à de­ve­nir une per­sonne im­por­tante à vos yeux. Et si ce par­te­naire n’était pas l’être le plus res­pec­tueux à votre en­droit, il ne s’agis­sait pos­si­ble­ment que de mau­vaises ha­bi­tudes que vous n’avez pas osé cor­ri­ger au dé­part. Trop sou­vent, les mau­vaises ha­bi­tudes re­la­tion­nelles du quo­ti­dien freinent l’éman­ci­pa­tion de votre amour. Quelques pe­tits chan­ge­ments, ne se­rait-ce qu’un bai­ser chaque ma­tin, pour­raient pro­vo­quer un re­nou­veau dans votre re­la­tion et faire briller à nou­veau les yeux de l’être ai­mé. Si vous ne vi­vez pas en­core avec lui, il en se­ra ques­tion et il se­ra im­por­tant de mettre cartes sur table au su­jet des dé­tails de la vie quo­ti­dienne.

Cé­li­ba­taire, n’hé­si­tez pas à trou­ver le bon­heur par vous-même. Vous de­vez être bien ins­tal­lé dans un en­vi­ron­ne­ment qui vous convient par­fai­te­ment, ain­si vous se­rez à l’aise pour in­vi­ter votre âme soeur à par­ta­ger votre uni­vers. Puisque vous avez des doutes, des craintes et d’autres blo­cages liés à l’amour, 2019 est une ex­cel­lente an­née pour faire une thé­ra­pie. Ou si un pro­blème de san­té vous re­tient de cher­cher l’amour, ré­glez-le et vous vous sen­ti­rez plus à l’aise pour faire de nou­velles ren­contres.

TRA­VAIL

Si vous en­du­rez un patron ou une si­tua­tion qui vous dé­truit de l’in­té­rieur, un ar­rêt de tra­vail s’im­po­se­ra, même si vous êtes la per­sonne la plus vaillante de ce monde. Quand votre état de san­té vous cloue au lit, vous n’avez pas le choix: il vous faut bien ré­flé­chir à vos in­té­rêts per­son­nels et en­vi­sa­ger de trou­ver un meilleur en­vi­ron­ne­ment de tra­vail. Et si tout va pour le mieux au boulot, vous pour­riez vous retrouver à ra­me­ner du tra­vail à la mai­son ré­gu­liè­re­ment et à y ef­fec­tuer une grande par­tie de vos tâches. Cer­tains d’entre vous se­ront ten­tés de dé­mar­rer leur propre en­tre­prise. Des membres de la fa­mille pour­raient vous pro­po­ser un pro­jet d’af­faires qui de­vrait connaître pas­sa­ble­ment de suc­cès. Vous vous dé­cou­vri­rez des ta­lents de lea­der in­dis­cu­tables en me­nant les opé­ra­tions de main de maître.

SAN­TÉ

Vous met­trez le doigt sur des pro­blèmes de na­ture plu­tôt psy­chique, et l’im­pact sur votre phy­sique se­ra des plus re­mar­quables. Vous vain­crez ain­si bon nombre de ma­laises tels que des troubles di­ges­tifs ou une peau sèche. Vous pren­drez aus­si au sé­rieux les pro­blèmes d’em­bon­point ou de mai­greur et vos ac­com­plis­se­ments se­ront une source de fier­té.

VIE FA­MI­LIALE ET SO­CIALE

Vous n’ac­cor­de­rez pro­ba­ble­ment pas une grande place à la vie so­ciale cette an­née. Vous au­rez be­soin de vous retrouver avec vous-même. Heu­reu­se­ment, la fa­mille de­vrait vous per­mettre de voir du monde et de sor­tir de l’iso­le­ment plus sou­vent. Vous pour­riez vous in­ves­tir dans un dé­mé­na­ge­ment qui joue­ra sur une corde sen­sible. Peut-être aus­si qu’un de vos en­fants main­te­nant adulte re­vien­dra à la mai­son à la suite d’une sé­pa­ra­tion. Vous lui of­fri­rez un toit le temps de se res­sai­sir, mais cet en­fant au­ra aus­si be­soin de votre soutien émo­tion­nel.

RE­TRAITE

Dans le but de vous sim­pli­fier la vie, vous quit­te­rez la mai­son fa­mi­liale avant la fin de l’an­née pour vivre dans un condo ou un lo­ge­ment conçu pour les gens du troi­sième âge. Vous pour­riez consa­crer de grands ef­forts à gar­der cette mai­son en bon état en la re­pei­gnant ou en y in­ves­tis­sant un bon mon­tant d’ar­gent pour la rendre à votre goût, puis réa­li­ser que vous ten­tiez de faire re­vivre le pas­sé plu­tôt que de vous tour­ner vers l’ave­nir.

CHANCE

Tan­dis que Ju­pi­ter est si­tué dans votre qua­trième signe, il fa­vo­ri­se­ra sû­re­ment les re­la­tions fa­mi­liales ain­si que des gains dans le do­maine im­mo­bi­lier. D’ailleurs, les deuxième et troi­sième se­maines de mai de­vraient vous of­frir une op­por­tu­ni­té in­croyable en ce qui a trait à la vente ou à l’achat d’une pro­prié­té ou en­core vous pour­riez dé­ni­cher un lo­ge­ment par­fait, ce qui amé­lio­re­ra consi­dé­ra­ble­ment votre si­tua­tion fi­nan­cière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.