24 Heures

L’ex-maire Bloomberg s’excuse pour les fouilles arbitraire­s

-

NEW YORK L’ex-maire de New York Michael Bloomberg s’est excusé dimanche pour la politique des interpella­tions et fouilles arbitraire­s (« stop-and-frisk »), dont il é tait jusqu’ici un ardent défenseu ra u nom de la l utte contre la criminalit­é. « J’ai e ut ort et je s uis désolé », a déclaré le milliardai­re, qui s’exprimait dans une église majoritair­ement noire de Brooklyn, renforçant encore l’idée qu’il s’apprêt eà se lancer dans la course à la Maison-blanche.

Cette prise de position marque un spectacula­ire virage à 180 degrés de la part de M. Bloomberg, qui a toujours défendu cette méthode policière très controvers­ée, nombre d’associatio­ns dénonçant des contrôles au faciès e tu ne brutalit é in utile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada