24 Heures

Pé­ti­tion pour in­ter­dire le poi­son à rats

- – BÉA­TRICE ROY-BRU­NET, 24 H Animals · Wildlife · Montreal

La Ville de Mon­tréal pour­rait consul­ter la po­pu­la­tion sur l’in­ter­dic­tion de l’usage de trappes à poi­son pour ron­geurs à condi­tion qu’une pé­ti­tion élec­tro­nique ob­tienne les 15 000 si­gna­tures re­quises.

Cette pé­ti­tion, ini­tiée par un groupe de ci­toyens, vise à ban­nir l’usage des trappes à poi­son contre les ron­geurs dans les bâ­ti­ments si­tués dans un rayon d’un ki­lo­mètre d’un lieu im­por­tant pour la bio­di­ver­si­té de la mé­tro­pole.

Conta­mi­na­tion se­con­daire

Les sub­stances ro­den­ti­cides uti­li­sées par de nom­breux pro­prié­taires de bâ­ti­ments pré­sentent un im­por­tant risque de conta­mi­na­tion se­con­daire, peut-on lire dans le texte de la pé­ti­tion. Par exemple, un oi­seau qui mange un ron­geur in­fec­té risque for­te­ment d’être in­fec­té à son tour.

« Cette conta­mi­na­tion met en dan­ger de nom­breuses es­pèces dé­jà vul­né­rables et dés­équi­libre de nom­breux éco­sys­tèmes, in­dique-t-on. Il est donc im­por­tant d’en­ca­drer son usage afin de sau­ve­gar­der de nom­breuses es­pèces ani­males et la beau­té des lieux verts, si chères à la po­pu­la­tion mont­réa­laise. » Un en­ca­dre­ment pour l’usage des ro­den­ti­cides et une sen­si­bi­li­sa­tion au­près des en­tre­prises sur le haut risque de conta­mi­na­tion se­con­daire sont éga­le­ment de­man­dés.

La pé­ti­tion est en ligne sur le site de la Ville de Mon­tréal et se­ra ou­verte aux si­gna­tures d’ici le 13 no­vembre, se­lon Émi­lie Thuillier, res­pon­sable de la dé­mo­cra­tie au co­mi­té exé­cu­tif de la Ville.

Un to­tal de 15 000 si­gna­tures est né­ces­saire afin d’obli­ger la te­nue d’une consul­ta­tion par la Ville.

Onp e ut r etrou­ver la pé­ti­tion à l’adresse sui­vant e: be­ta. mon­treal.ca/pe­ti­tions/de­tail/5e681a6dd2­83ae0019cf­4ed2.

Newspapers in French

Newspapers from Canada