24 Heures

AU CHAUD CET HI­VER

L’hô­tel Place Du­puis, si­tué juste à cô­té de la place Émi­lie-ga­me­lin, pour­ra abri­ter 380 Mon­tréa­lais en si­tua­tion d’iti­né­rance pen­dant la sai­son froide. L’en­droit ac­cueille­ra ses pre­miers cham­breurs en no­vembre.

- MAXIM EA UGER Maxime.au­ger @que­be­cor­me­dia.com

Le mi­nistre dé­lé­gué à la San­té et aux Ser­vices so­ciaux, Lio­nel Car­mant, en a fait l’an­nonce jeu­di après-mi­di, dans la mé­tro­pole, tout en pré­sen­tant son plan hi­ver­nal de lutte à l’iti­né­rance en pré­sence de la mai­resse de Mon­tréal, Va­lé­rie Plante.

Cette ap­proche qua­li­fiée d’au­da­cieuse par M. Car­mant va per­mettre l’ajout de 700 places sup­plé­men­taires par rap­port à l’an der­nier pour les per­sonnes en si­tua­tion d’iti­né­rance.

« C’est plus qu’un ef­fort de so­li­da­ri­té pour ces per­sonnes, il s’agit d’un de­voir col­lec­tif », a-t-il dit.

L’hô­tel Place Du­puis, voi­sin de la sta­tion de mé­tro BER­RI-UQAM, se­ra mis à pro­fit pour hé­ber­ger des per­sonnes qui n’ont pas de toit du­rant la sai­son froide. L’en­droit comp­te­ra 380 places, et c’est un to­tal de 1650 places à tra­vers la ville qui se­ront à la dis­po­si­tion des iti­né­rants cet hi­ver.

Le plan se­ra gra­duel­le­ment mis en marche dès le 1er no­vembre et s’éta­le­ra jus­qu’au 31 mars 2021.

« L’hi­ver s’en vient, il faut trou­ver des so­lu­tions, a men­tion­né Mme Plante. Il ne faut pas lais­ser per­sonne der­rière et à se re­trou­ver à dor­mir au grand froid. »

Le Grand Quai du Port de Mon­tréal ser­vi­ra aus­si de centre de jour avec un ser­vice d’aide ali­men­taire où 300 per­sonnes pour­ront al­ler se ré­fu­gier.

Neuf haltes-cha­leur se­ront dis­po­nibles dans dif­fé­rents sec­teurs de l’île.

Des au­to­bus de la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) se­ront aus­si mis à contri­bu­tion pour dé­pla­cer des per­sonnes vers les dif­fé­rents ser­vices of­ferts.

Me­sures tem­po­raires

Pour le pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de Mis­sion Bon Ac­cueil, Sam Watts, la pan­dé­mie de CO­VID-19 offre une op­por­tu­ni­té aux dif­fé­rents in­ter­ve­nants.

« Des me­sures tem­po­raires sont des me­sures tem­po­raires. On de­vrait peut-être prendre l’op­por­tu­ni­té de la pan­dé­mie pour re­pen­ser la fa­çon dont on fait cer­taines des choses », a-t-il men­tion­né.

La mai­resse Plante abonde dans le même sens en di­sant que des so­lu­tions per­ma­nentes sont né­ces­saires.

« Quand une crise frappe, ce sont sou­vent les plus vul­né­rables qui sont af­fec­tés. Je nous in­vite col­lec­ti­ve­ment à ré­flé­chir à ce qui doit être mis en place pour chan­ger de pa­ra­digme. Il est peut-être le temps d’avoir des dis­cus­sions plus larges », a-t-elle pré­ci­sé.

L’op­po­si­tion sa­tis­faite, mais…

L’op­po­si­tion à l’hô­tel de ville voit l’an­nonce de jeu­di comme une bonne nou­velle, mais reste in­quiète à sa­voir si ces me­sures se­ront suf­fi­santes.

« Pour­quoi avoir at­ten­du le jus­ti­fi­ca­tif qu’il fait -15 ? Et que là, c’est une af­faire de res­pon­sa­bi­li­té d’agir et de les dé­lo­ger par la force », a de­man­dé le porte-pa­role en ma­tière d’iti­né­rance de l’op­po­si­tion of­fi­cielle, Be­noît Langevin.

Il es­père aus­si qu’une so­lu­tion per­ma­nente se­ra trou­vée pour lo­ger les per­sonnes qui vivent dans une si­tua­tion pré­caire d’ici le 31 mars pro­chain.

Rap­pe­lons que la crise du lo­ge­ment, cou­plée à la pan­dé­mie, a am­pli­fié les pro­blé­ma­tiques d’iti­né­rance cette an­née. Des cam­pe­ments ont été éri­gés à quelques en­droits dans la ville ; l’un d’entre eux compte des di­zaines de tentes et est si­tué en bor­dure de la rue Notre-dame Est, dans le quar­tier Ho­che­la­ga-maisonneuv­e.

 ??  ??
 ?? – PHOTO MAXIME AU­GER/24 HEURES ?? L’hô­tel Place Du­puis, au centre-ville de Mon­tréal, se­ra conver­ti de fa­çon tem­po­raire en re­fuge pour iti­né­rants. L’en­droit va comp­ter 380 lits dis­po­nibles dès la pre­mière se­maine de no­vembre jus­qu’au 31 mars 2021.
– PHOTO MAXIME AU­GER/24 HEURES L’hô­tel Place Du­puis, au centre-ville de Mon­tréal, se­ra conver­ti de fa­çon tem­po­raire en re­fuge pour iti­né­rants. L’en­droit va comp­ter 380 lits dis­po­nibles dès la pre­mière se­maine de no­vembre jus­qu’au 31 mars 2021.

Newspapers in French

Newspapers from Canada