24 Heures

Ac­cu­sée de pla­giat, Aria­na ré­plique

- –WENN Celebrities · Music · Pop Music · Ariana Grande

Aria­na Grande a contre-at­ta­qué après les ac­cu­sa­tions d’un au­teur-com­po­si­teur peu connu qui af­firme qu’elle a pla­gié une de ses chan­sons pour son suc­cès 7 Rings. Josh Stone a pour­sui­vi la ve­dette en jus­tice, l’ac­cu­sant d’avoir échan­tillon­né sa chan­son de 2017, You Need It, I Got It. La chan­teuse a main­te­nant ri­pos­té avec sa propre ac­tion en jus­tice. La chan­teuse de­mande à un juge de New York de clas­ser l’af­faire. « Les mé­lo­dies de ces deux chan­sons ne sont pas les mêmes, en­core moins sen­si­ble­ment si­mi­laires, ni au­cune des notes de mu­sique ou l’ins­tru­men­ta­tion en cause », peut-on lire dans ces do­cu­ments. Il est éga­le­ment ar­gué que le plai­gnant ne peut pas pro­té­ger les pa­roles « I got it » ou « I want it ». « Les deux chan­sons sont com­plè­te­ment dif­fé­rentes sur le plan de la mu­sique, des pa­roles et du thème abor­dé.

Dans l’oeuvre du plai­gnant, il se vante de sa ca­pa­ci­té à four­nir des drogues sans fin, tout en me­na­çant de vio­lence avec des pa­roles mi­so­gynes. (La chan­son de ma cliente) pré­sente des vers mé­lo­diques chan­tés sur la mé­lo­die ins­tan­ta­né­ment re­con­nais­sable de My Fa­vo­rite Things de La Mé­lo­die du Bon­heur (li­cence dû­ment au­to­ri­sée), et met en évi­dence l’in­dé­pen­dance des femmes via la ca­pa­ci­té de la chan­teuse à ache­ter ce qu’elle dé­sire, y com­pris toutes ses ‘‘choses pré­fé­rées’’, pour elle et ses amis. »

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada