24 Heures

L’élue res­pon­sable du SPVM quitte le co­mi­té exé­cu­tif

L’élue res­pon­sable de la sé­cu­ri­té pu­blique pour la Ville de Mon­tréal dé­laisse cette res­pon­sa­bi­li­té pour de­ve­nir conseillèr­e mu­ni­ci­pale seule­ment.

- EL­SA ISKANDER

Ce­la sur­vient alors que le Ser­vice de police de la Ville de Mon­tréal (SPVM) se trouve fré­quem­ment sous le feu des pro­jec­teurs pour son trai­te­ment des mi­no­ri­tés et que des voix s’élèvent pour de­man­der qu’on di­mi­nue son bud­get.

Ro­san­nie Fi­la­to, une élue du par­ti Pro­jet Mon­tréal de la mai­resse Va­lé­rie Plante, quitte son siège au co­mi­té exé­cu­tif. Elle de­meure tou­te­fois au sein du par­ti et conti­nue d’oc­cu­per ses fonc­tions de conseillèr­e mu­ni­ci­pale du dis­trict Ville­ray.

Elle le quitte par sa propre vo­lon­té et n’est pas éjec­tée, d’après le ca­bi­net de Mme Plante. « La dé­ci­sion de Ro­san­nie est per­son­nelle et mû­re­ment ré­flé­chie. La mai­resse la sou­tient dans son choix de pour­suivre son en­ga­ge­ment ci­toyen au­tre­ment », dit Ge­ne­viève Ju­tras, at­ta­chée de presse de la mai­resse.

« Il est vrai que ces trois der­nières an­nées ont pas­sé très ra­pi­de­ment. Il est aus­si vrai qu’il y a pré­sen­te­ment un contexte, di­sons-le, hors du com­mun en ar­ron­dis­se­ment qui com­plexi­fie la réa­li­sa­tion de cer­tains pro­jets. La pan­dé­mie, bien sûr, li­mite les contacts en per­sonne avec les ci­toyens et né­ces­site un ajus­te­ment de nos fa­çons de faire », a dit Mme Fi­la­to, hier ma­tin, dans une dé­cla­ra­tion pu­bliée via Fa­ce­book.

« Ce fai­sant, je vous in­forme de ma dé­ci­sion à l’ef­fet que mon rôle de conseillèr­e de ville dans Ville­ray soit cen­tral à mon im­pli­ca­tion po­li­tique, et ce, jus­qu’au der­nier jour de mon man­dat en 2021. Con­sé­quem­ment, j’an­nonce aus­si que je quitte mes fonc­tions de res­pon­sable de la sé­cu­ri­té pu­blique au Co­mi­té exé­cu­tif. »

Pas can­di­date

Ce dos­sier se­ra confié à une de ses col­lègues au­jourd’hui, d’après Mme Fi­la­to.

Can­di­date pour le Nou­veau par­ti dé­mo­cra­tique aux élec­tions fé­dé­rales de 2015, Mme Fi­la­to n’était pas par­ve­nue à se faire élire dans la cir­cons­crip­tion de Saint-léo­nard–saint-mi­chel. Élue pour la pre­mière fois aux élec­tions mu­ni­ci­pales de 2017, elle ne se re­pré­sen­te­ra pas non plus au pro­chain scru­tin. L’avo­cate de for­ma­tion re­tourne au droit du tra­vail.

« Pour moi, la ré­duc­tion des in­éga­li­tés et l’amé­lio­ra­tion des condi­tions de vie passent avant tout par un em­ploi dé­cent. Dans ce contexte, je re­tour­ne­rai aux TUAC sec­tion lo­cale 500 pour me consa­crer à nou­veau à la re­pré­sen­ta­tion des tra­vailleuses et des tra­vailleurs dans le do­maine de l’ali­men­ta­tion et du com­merce de dé­tail », a écrit l’élue.

Dos­sier épi­neux

Mme Fi­la­to avait été dé­si­gnée res­pon­sable du dé­ve­lop­pe­ment so­cial au co­mi­té exé­cu­tif avant de por­ter le dos­sier de la sé­cu­ri­té pu­blique de­puis avril 2019. Sa dé­mis­sion est-elle re­liée aux nom­breux en­jeux épi­neux qu’elle doit dé­fendre ? Re­jointe par tex­to, l’élue n’a pas com­men­té.

Le su­jet du trai­te­ment des mi­no­ri­tés par les po­li­ciers mont­réa­lais est re­ve­nu sur le ta­pis à plu­sieurs re­prises, alors qu’un rap­port in­dé­pen­dant avait dé­voi­lé à l’au­tomne 2019 que les mi­no­ri­tés vi­sibles étaient plus sou­vent in­ter­pel­lées par les po­li­ciers que les per­sonnes blanches.

Le corps de police a de­puis adop­té une po­li­tique sur les in­ter­pel­la­tions po­li­cières, ju­gée dé­ce­vante par des élus de l’op­po­si­tion et des groupes so­ciaux.

Après le dé­cès de George Floyd aux États-unis aux mains d’un po­li­cier blanc, des voix se sont aus­si éle­vées à Mon­tréal pour ré­cla­mer une ré­duc­tion du bud­get du SPVM et un ré­in­ves­tis­se­ment dans les ser­vices so­cio­com­mu­nau­taires. La mai­resse Plante a fer­mé la porte pour le mo­ment, sou­te­nant qu’on ne peut pas se per­mettre un bris de ser­vice en temps de pan­dé­mie.

 ?? – PHO­TO D’AR­CHIVES/SA­RAH DAOUST-BRAUN/24 H ?? Ro­san­nie Fi­la­to conti­nue d’oc­cu­per ses fonc­tions de conseillèr­e mu­ni­ci­pale du dis­trict Ville­ray.
– PHO­TO D’AR­CHIVES/SA­RAH DAOUST-BRAUN/24 H Ro­san­nie Fi­la­to conti­nue d’oc­cu­per ses fonc­tions de conseillèr­e mu­ni­ci­pale du dis­trict Ville­ray.

Newspapers in French

Newspapers from Canada