24 Heures

Do­nald Trump veut re­te­nir les vac­cins des Ca­na­diens

Do­nald Trump tente de blo­quer l’ex­por­ta­tion au Ca­na­da de vac­cin sc ontre la CO­VID-19À quelques jours de l’ho­mo­lo­ga­tion des pre­mières doses des deux cô­tés de l a fron­tière.

- ANNE CA­RO­LINE DESPLANQUE­S

Le pré­sident amé­ri­cain sor­tant a si­gné hier un dé­cret se­lon le­quel au­cune dose ne se­ra ex­por­tée avant que chaque Amé­ri­cain ait ac­cès aux vac­cins.

Do­nald Trump a sou­li­gné que Washington a le pou­voir de re­te­nir la pro­duc­tion des usines amé­ri­caines.

La phar­ma­ceu­tique Pfi­zer, qui est as­so­ciée à l’al­le­mande Biontech pour le dé­ve­lop­pe­ment d’un vac­cin, pos­sède une usine ma­jeure à Ka­la­ma­zoo, au Mi­chi­gan. C’est elle qui est la plus proche de la fron­tière ca­na­dienne.

Tou­te­fois, c’est d’une autre usine si­tuée à Puurs, en Bel­gique, qu’ot­ta­wa at­tend jus­qu’à 249 000 doses d’ici la fin du mois.

Do­nald Trump a dé­jà per­tur­bé la li­vrai­son de ma­té­riel mé­di­cal au Ca­na­da de­puis le dé­but de la pan­dé­mie, en par­ti­cu­lier des masques N95 pro­duits par 3M.

Bien pré­pa­ré

Le fé­dé­ral s’est donc pré­pa­ré à une ré­ci­dive dans le cas des vac­cins, en si­gnant des contrats avec sept com­pa­gnies dif­fé­rentes qui dé­tiennent des usines à dif­fé­rents en­droits dans le monde.

« Les contrats tiennent compte du fait que Pfi­zer, par exemple, a des usines en Eu­rope et aux États-unis », a in­di­qué le mi­nistre des Af­faires in­ter­gou­ver­ne­men­tales, Do­mi­nic Le­blanc.

Mo­der­na, dont le vac­cin de­vrait être le se­cond ap­prou­vé au pays, dé­tient aus­si des ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion en Eu­rope, bien que son siège so­cial soit aux États-unis.

« Nous avons bon es­poir qu’il n’y au­ra pas de per­tur­ba­tion dans la li­vrai­son de vac­cins aux Ca­na­diens », a as­su­ré M. Le­blanc.

Pour pa­rer à toute éven­tua­li­té, Ot­ta­wa a com­man­dé 358 mil­lions de doses de vac­cins, soit bien plus que le nombre né­ces­saire pour im­mu­ni­ser les 38 mil­lions de

Ca­na­diens.

Washington sous pres­sion

À l’in­verse, Washington n’a pas sé­cu­ri­sé suf­fi­sam­ment de doses pour sa po­pu­la­tion, la plus tou­chée de la pla­nète avec plus de 15 mil­lions de cas et plus de 286 000 dé­cès. Le suc­ces­seur de Do­nald Trump, Joe Bi­den, qui pren­dra le pou­voir le 20 jan­vier, es­time qu’à moins que de nou­veaux cré­dits soient vo­tés par le Con­grès pour la dis­tri­bu­tion et la pro­duc­tion de vac­cins, l’im­mu­ni­sa­tion pour­rait s’ar­rê­ter après la phase ini­tial.

 ?? – PHO­TO AFP ?? Le pré­sident amé­ri­cain sor­tant, Do­nald Trump, n’était pas peu fier d’avoir si­gné hier un dé­cret pour prio­ri­ser la li­vrai­son de vac­cins contre la CO­VID-19 aux États-unis avant les autres pays, dont le Ca­na­da. Nos voi­sins ont fran­chi le cap des 15 mil­lions de cas.
– PHO­TO AFP Le pré­sident amé­ri­cain sor­tant, Do­nald Trump, n’était pas peu fier d’avoir si­gné hier un dé­cret pour prio­ri­ser la li­vrai­son de vac­cins contre la CO­VID-19 aux États-unis avant les autres pays, dont le Ca­na­da. Nos voi­sins ont fran­chi le cap des 15 mil­lions de cas.
 ??  ?? DO­MI­NIC LE­BLANC Mi­nistre fé­dé­ral
DO­MI­NIC LE­BLANC Mi­nistre fé­dé­ral

Newspapers in French

Newspapers from Canada