Les Fran­çais connais­saient les liens entre La­farge et L’ÉI

24 Heures Montreal - - Actualité -

TER­RO­RISME Les ser­vices de ren­sei­gne­ment fran­çais étaient vrai­sem­bla­ble­ment en par­tie au cou­rant des pré­su­mées trac­ta­tions entre le groupe État is­la­mique (ÉI) et le ci­men­tier fran­co-suisse La­farge, ré­vèle le jour­nal Li­bé­ra­tion.

Des notes dé­clas­si­fiées des ser­vices de ren­sei­gne­ment ob­te­nues par le quo­ti­dien fran­çais montrent que les ser­vices se­crets fran­çais sui­vaient l’évo­lu­tion du dos­sier de l’usine de La­farge en Sy­rie. La­farge au­rait ver­sé en­vi­ron 15 M$ US entre 2011 et 2014 à dif­fé­rentes or­ga­ni­sa­tions ter­ro­ristes, in­cluant L’ÉI, afin de pou­voir pour­suivre ses ac­ti­vi­tés dans sa ci­men­te­rie sy­rienne. Cette en­tente a pris fin avec la prise de contrôle de la ci­men­te­rie en 2014 par des com­bat­tants de L’ÉI.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.