Amende de 160 $ pour un se­mi­re­morque coin­cé sous un via­duc

24 Heures Montreal - - Actualité - FRAN­CIS PI­LON Fran­cis.pi­lon @que­be­cor­me­dia.com

Le chauf­feur d’un ca­mion de l’en­tre­prise Tim Hor­tons, qui est res­té coin­cé sous le via­duc fer­ro­viaire de la rue Guy et qui a per­tur­bé la cir­cu­la­tion de trois lignes de trains de ban­lieue jeu­di ma­tin, a éco­pé d’une amende de 160 $.

Le ca­mion­neur n’a vi­si­ble­ment pas re­mar­qué les nom­breux pan­neaux au­tour du via­duc qui in­diquent la hau­teur maxi­male per­mise de 3,7 mètres lors­qu’il se di­ri­geait en di­rec­tion sud de la rue Guy, entre Saint-an­toine et le bou­le­vard Re­né-lé­vesque.

De­puis le 1er juin 2017, il s’agit du hui­tième vé­hi­cule qui frappe le via­duc fer­ro­viaire, obli­geant les trains de ban­lieue à ar­rê­ter ou à re­tar­der leur ser­vice, se­lon exo. La cir­cu­la­tion a été per­tur­bée sur les lignes de Can­diac, Saint-jé­rôme et Vau­dreuil-hud­son.

« Chaque fois qu’un ca­mion heurte un via­duc, la cir­cu­la­tion fer­ro­viaire doit être sus­pen­due. Il faut alors at­tendre que le vé­hi­cule soit re­ti­ré afin de pro­cé­der à deux ins­pec­tions avant d’ob­te­nir l’au­to­ri­sa­tion de cir­cu­ler de ma­nière sé­cu­ri­taire », ex­plique Ca­ro­line-ju­lie For­tin, porte-pa­role d’exo.

« Chaque col­li­sion d’un ca­mion avec un via­duc a donc des im­pacts im­por­tants sur des mil­liers d’usa­gers du train », ajoute-t-elle.

Bou­chon

L’ac­ci­dent a aus­si gé­né­ré un im­por­tant bou­chon sur les routes dans le sec­teur. Le tra­fic rou­tier est re­de­ve­nu nor­mal aux alen­tours de 8 h le ma­tin.

Au­cune per­sonne n’a été bles­sée du­rant cet évé­ne­ment et les ins­pec­teurs n’ont re­mar­qué au­cun dom­mage sur la struc­ture. Une re­morque s’est ra­pi­de­ment dé­pla­cée sur les lieux de l’ac­ci­dent jeu­di ma­tin pour sor­tir le ca­mion de sa po­si­tion.

Une ap­pli­ca­tion à uti­li­ser

Mon­tréal tra­vaille de­puis 2012 à di­mi­nuer le nombre d’ac­cro­chages entre les ca­mions et le via­duc Guy.

Phi­lippe Sa­bou­rin, porte-pa­role de la Ville de Mon­tréal, in­vite d’ailleurs les ca­mion­neurs à uti­li­ser l’ap­pli­ca­tion Car­gom pour évi­ter ce type d’ac­ci­dent.

« L’ex­cel­lente ap­pli­ca­tion Car­gom, on de­mande au ca­mion­neur d’ajou­ter ça à leur cel­lu­laire. On ajoute di­rec­te­ment sur le cel­lu­laire sa route de ca­mion­nage, et à ce mo­ment-là, on va vous gui­der jus­qu’au bon bord et sans qu’il y ait de risque d’ac­cro­chage », in­dique-t-il.

L’ap­pli­ca­tion, qui a fê­té ses cinq ans en juillet der­nier, per­met plus pré­ci­sé­ment d’iden­ti­fier la route lé­gale à prendre en fonc­tion de la ré­gle­men­ta­tion, de la hau­teur du ca­mion et de son poids, in­cluant son char­ge­ment.

– PHO­TO FRAN­CIS PI­LON/24H

L’ac­ci­dent a gé­né­ré un im­por­tant bou­chon sur les routes dans le sec­teur, jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.