Hausse de 61 % des plaint esa près #Moiaus­si

Len ombre de plaintes pour agres­sions sexuelles ab on­di de 61 %à tra­vers le Qué­bec dans les moi s qu io nt sui­vi le m ou­ve­ment #Metoo ,s oit la plus im­por­tante hausse à tra­vers le pays.

24 Heures Montreal - - Actualité - CH­RIS­TOPHE RN ARDI

Les ef­fets du phé­no­mène de dé­non­cia­tion bap­ti­sé #Moiaus­si en fran­çais se sont donc fait sen­tir bien au-de­là de son ber­cail aux États-unis, ré­vèlent de nou­velles don­nées pu­bliées jeu­di par Sta­tis­tique Ca­na­da.

Dans les trois mois ayant sui­vi le dé­but du mou­ve­ment en oc­tobre 2017, le nombre moyen quo­ti­dien de vic­times d’agres­sion sexuelle dé­cla­rée par la po­lice est pas­sé de 59 à 74, ré­vèle l’agence fé­dé­rale. Un bond de 25 % en l’es­pace d’à peine 90 jours.

Le taux d’agres­sions sexuelles par 100 000 ha­bi­tants au Ca­na­da est pour sa part pas­sé de 15 (moyenne entre jan­vier 2016 et sep­tembre 2017) à 18,6 (moyenne entre oc­tobre et dé­cembre 2017).

Dif­fé­rents fac­teurs

« Cette hausse [...] ne re­flète pas né­ces­sai­re­ment une aug­men­ta­tion de la pré­va­lence des agres­sions sexuelles au Ca­na­da. Au contraire, la hausse est pro­ba­ble­ment at­tri­buable à une com­bi­nai­son de fac­teurs, y com­pris le fait que les vic­times étaient da­van­tage dis­po­sées à si­gna­ler un in­ci­dent à la po­lice à la suite de l’émer­gence du mou­ve­ment », ex­pliquent les au­teurs Cris­tine Ro­ten­berg et Adam Cot­ter. Rap­pe­lons que pen­dant cette pé­riode, plu­sieurs femmes sont sor­ties de l’ombre pour dé­non­cer de pré­su­mées agres­sions sexuelles com­mises par des per­son­na­li­tés qué­bé­coises, dont Gil­bert Ro­zon, Mi­chel Brû­lé et Éric Sal­vail.

Vague au Qué­bec

Mais c’est au Qué­bec et dans les grandes villes de la pro­vince que la vague de dé­non­cia­tions as­so­ciées à #Moiaus­si était par­ti­cu­liè­re­ment pré­sente. Le taux d’agres­sions sexuelles dé­non­cées aux po­li­ciers a bon­di de pas moins de 61 % dans les trois mois sui­vant le dé­but du mou­ve­ment.

Autre fait à no­ter : quatre des cinq ré­gions mé­tro­po­li­taines ca­na­diennes où il y a eu la plus grande hausse des dé­non­cia­tions sont au Qué­bec, soit Qué­bec (+78 %), Sher­brooke (+76 %), Sa­gue­nay (+69 %) et Mon­tréal (+67 %).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.