DÉ­COMPTE VERS LE RÉ­CHAUF­FE­MENT

24 Heures Montreal - - La Une - – Na­dia Le­mieux, 24h

L’hor­loge cli­ma­tique de l’uni­ver­si­té Concor­dia, pro­je­tée de­puis hier soir au coin du bou­le­vard De Mai­son­neuve et de la rue Ma­ckay, veut conscien­ti­ser les Mont­réa­lais au fait que la Terre risque d’at­teindre un seuil de ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique pro­blé­ma­tique si rien ne change.

L’hor­loge cli­ma­tique, un ou­til qui éta­blit à un peu moins de 16 ans le temps qu’il reste avant que la pla­nète ne se soit ré­chauf­fée de 1,5 de­gré Cel­sius, est pro­je­tée en for­mat géant jus­qu’à de­main soir sur le cam­pus de l’uni­ver­si­té Concor­dia, à Mon­tréal.

Cette hor­loge bien par­ti­cu­lière ne montre pas l’heure qu’il est, mais plu­tôt le temps qu’il reste avant que la tem­pé­ra­ture ter­restre moyenne at­teigne 1,5 de­gré Cel­sius de plus qu’à l’époque pré­in­dus­trielle, un seuil cri­tique se­lon la com­mu­nau­té scien­ti­fique.

L’hor­loge, qui a été créée en no­vembre 2015, est ac­ces­sible en tout temps sur le web, mais est pro­je­tée de­puis hier sur un bâ­ti­ment si­tué à l’angle du bou­le­vard De Mai­son­neuve Ouest et de la rue Ma­ckay. L’ob­jec­tif est d’at­ti­rer l’at­ten­tion du grand pu­blic sur l’ur­gence d’agir dans la lutte aux chan­ge­ments cli­ma­tiques.

« Pour la plu­part des gens, c’est dif­fi­cile de com­prendre ce que ça veut dire [l’at­teinte du] 1,5 de­gré et de sa­voir quand on va ar­ri­ver là, mais la mé­trique du temps, c’est quelque chose qu’on com­prend très vite », a ex­pli­qué le créa­teur de l’hor­loge cli­ma­tique et ti­tu­laire de la Chaire de re­cherche de l’uni­ver­si­té Concor­dia en cli­ma­to­lo­gie et du­ra­bi­li­té, Da­mon Mat­thews.

L’hor­loge ex­pose éga­le­ment l’aug­men­ta­tion de la tem­pé­ra­ture at­tri­buée à l’ac­ti­vi­té hu­maine jus­qu’à main­te­nant, qui se chiffre à 1,065 de­gré Cel­sius, ain­si que la quan­ti­té de gaz car­bo­nique (CO2) pro­duite par la com­bus­tion des hy­dro­car­bures, l’in­dus­trie du ci­ment et la dé­fo­res­ta­tion de­puis 1870, qui at­teint en­vi­ron 2 290 890 000 000 tonnes.

15 ans et 11 mois

Mise à jour pour la qua­trième fois hier, l’hor­loge cli­ma­tique éta­blit dé­sor­mais que la tem­pé­ra­ture glo­bale au­ra aug­men­té de 1,5 de­gré Cel­sius le 1er dé­cembre 2034, soit dans un peu plus de 15 ans et 11 mois.

Avant la mise à jour, cette date bu­toir se si­tuait 19 mois plus tôt. Ce re­cul pour­rait a prio­ri être in­ter­pré­té comme la preuve que le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique ra­len­tit, mais les émis­sions de CO2 ont en fait aug­men­té de 2,7 % dans la der­nière an­née.

« Un ré­cent rap­port du [Groupe d’ex­perts in­ter­gou­ver­ne­men­tal sur l’évo­lu­tion du cli­mat (GIEC)] nous donne un peu plus de temps à cause de l’amé­lio­ra­tion des connais­sances scien­ti­fiques à pro­pos de ce qu’on doit faire pour ar­ri­ver à 1,5 de­gré », a pré­ci­sé Da­mon Mat­thews.

Ac­tions ma­jeures

Mais ce­lui qui de­meure op­ti­miste pré­vient que seules des ac­tions ma­jeures per­met­tront de neu­tra­li­ser le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique sous la barre des 1,5 de­gré Cel­sius.

« C’est l’un des plus grands dé­fis qu’on a dans le monde et il faut qu’on lui donne l’at­ten­tion qu’il faut pour réus­sir, a-t-il men­tion­né. Le plus im­por­tant, c’est d’agir et de convaincre les autres d’agir pour construire un mou­ve­ment au­tour des chan­ge­ments cli­ma­tiques. »

L’hor­log ec li­ma­ti­qu e se ra pro­je­tée jus­qu’ àde main soir, entre 16h3 0e t21h3 0.

– PHO­TO MA­RIO BEAU­RE­GARD/AGENCE QMI

Le créa­teur de l’hor­loge cli­ma­tique et ti­tu­laire de la Chaire de re­cherche de l’uni­ver­si­té Concor­dia en cli­ma­to­lo­gie et du­ra­bi­li­té, Da­mon Mat­thews.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.