UN 29e TRIST EE T DOU­LOU­REUX AN­NI­VER­SAIRE IM­POS­SIBLE À OU­BLIER

24 Heures Montreal - - Actualité - FRANCI SP ILON

La mé­moire des 14 femmes abat­tues par un tueur mi­so­gyne à l’école Po­ly­tech­nique Mon­tréal, le 6 dé­cembre 1989, a été commémorée jeu­di soir en face du cha­let du mont Royal, où ci­toyens et po­li­ti­ciens se sont réunis pour ce triste an­ni­ver­saire, dont le sou­ve­nir est en­core dou­lou­reux.

Le ciel de Mon­tréal a été éclai­ré de 17 h à 22 h pour la cin­quième fois par 14 fais­ceaux lu­mi­neux, sur le bel­vé­dère Kon­dia­ronk, dans le but de sou­li­gner le 29e an­ni­ver­saire de ce mas­sacre.

« C’est un évé­ne­ment qui a mar­qué Mon­tréal, le Qué­bec et le Ca­na­da en en­tier. C’est aus­si un évé­ne­ment où 14 femmes ont été tuées parce qu’elles étaient des femmes. De­puis 29 ans, on s’est dit “plus ja­mais on ne veut vivre ça”. Il faut consi­dé­rer l’as­pect de la femme dans la so­cié­té, mais aus­si ce­lui de la vio­lence faite en­vers elles avec ces re­cueille­ments », a ex­pli­qué Ca­the­rine Ber­ge­ron, soeur d’une des vic­times et pré­si­dente du Co­mi­té Mé­moire. Plu­sieurs per­son­na­li­tés pu­bliques se sont dé­pla­cées pour l’oc­ca­sion, dont les pre­miers mi­nistres Jus­tin Tru­deau et Fran­çois Le­gault, la mi­nistre de l’en­vi­ron­ne­ment Ma­riec­han­tal Chas­sé, la so­li­daire Ma­non Mas­sé et la mai­resse de Mon­tréal Va­lé­rie Plante.

« Il y a tel­le­ment de fa­milles qui souffrent en­core de cet évé­ne­ment-là qui est sur­ve­nu, mais la grande conver­sa­tion qu’on a concerne tout le monde. Le fait qu’on ait per­du des soeurs et des amis à un évé­ne­ment aus­si mal­heu­reux, ça nous rap­pelle toute la vio­lence qui existe en­core dans notre pays », a dé­cla­ré So­phie Gré­goire-tru­deau, qui était de pas­sage à Mon­tréal avec le pre­mier mi­nistre pour cette soi­rée.

Le pre­mier mi­nistre du Qué­bec, Fran­çois Le­gault, a pour sa part rap­pe­lé à l’as­sem­blée na­tio­nale l’im­por­tance de la no­tion d’éga­li­té entre les hommes et les femmes ce jeu­di.

Beau­coup reste à faire

« On a fait des pas de­puis, mais il y a en­core beau­coup de vio­lence si on pense aux femmes au­toch­tones dis­pa­rues ou as­sas­si­nées et à la vio­lence faite aux femmes à tra­vers la vio­lence do­mes­tique. Je pense aus­si qu’on voit beau­coup d’avan­cées dans l’es­pace pu­blic », a in­di­qué Mme Plante lors de la com­mé­mo­ra­tion.

Rap­pe­lons qu’il y a 29 ans, le ti­reur Marc Lé­pine a pé­né­tré à l’école Po­ly­tech­nique et a abat­tu 14 femmes avant de s’en­le­ver la vie. Qua­torze autres ont aus­si été bles­sées.

En cette Jour­née na­tio­nale de com­mé­mo­ra­tion et d’ac­tion contre la vio­lence faite aux femmes, des ras­sem­ble­ments se sont dé­rou­lés un peu par­tout au pays.

– PHO­TO SEBASTIE N ST -JEAN/AGENCE QMI PHO­TO SÉBASTIE N ST -JEAN/AGENCE QMI

So­phie Gré­goire, Jus­tin Tru­deau, Va­lé­rie Plante et Fran­çois Le­gault

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.