Des ca­deaux pour 430 en­fants dé­mu­nis

24 Heures Montreal - - Actualité - NA­DIA LEMIEUX na­dia.lemieux @que­be­cor­me­dia.com

Ce temps des Fêtes, 430 en­fants de fa­milles dé­mu­nies de Mon­tréal se ver­ront of­frir le ca­deau qu’ils dé­si­rent grâce à l’ini­tia­tiv e de cinq ré­si­dentes de Ver­dun et d u Su dOuest qui veulent faire un ed if­fé­ren ce d ans leur com­mu­nau­té.

Amé­lie­trem­blay,élo­die­mas­ber­nard, He­lene Le­febvre, Mé­lis­sa Go­din et Jen­ni­fer Au­ber­tin (ab­sente sur la pho­to) n’ha­bitent peut-être pas au Pôle Nord, mais le nom de Mères Noël leur va très bien.

En no­vembre et dé­cembre, de­puis trois ans, elles passent de longues heures à gé­rer tout un ré­seau de « lu­tins et lu­tines » qui se sont por­tés vo­lon­taires pour of­frir un ca­deau de 20 $ à 30 $ à un en­fant dans le be­soin qui de­meure dans le Sud-ouest, à Ver­dun, à La­chine ou à Lasalle.

Les Mères Noël se chargent de ju­me­ler chaque lu­tin à un en­fant, de re­ce­voir tous les pré­sents em­bal­lés et d’en faire la dis­tri­bu­tion.

« On a la chance, quand on fait les li­vrai­sons, de voir l’im­pact, ex­plique Mé­lis­sa Go­din. Faire les li­vrai­sons, c’est notre bon­bon, même si c’est là qu’on donne le plus d’heures. »

En 2016, Amé­lie Trem­blay consta­tait sur un groupe Fa­ce­book de mères du Su­douest et des en­vi­rons que cer­taines fa­milles ap­pré­hen­daient une pé­riode des Fêtes dif­fi­cile.

Re­don­ner

« Il y a des ma­mans qui di­saient qu’avec le chauf­fage, les ca­deaux, re­ce­voir la fa­mille et com­pa­gnie, c’était fi­nan­ciè­re­ment très dif­fi­cile. D’un autre cô­té, il y avait toutes les ma­mans qui di­saient : “Mes en­fants ont tel­le­ment de ca­deaux, ça n’a pas de sens !” »

« Ça fait sept ans que je suis [à Ver­dun] et j’ai vu l’évo­lu­tion, ajoute He­lene Le­febvre. Il y a des fa­milles plus ai­sées qui viennent de plus en plus, donc c’est sûr que tu notes la dif­fé­rence entre les deux réa­li­tés. »

Pour pal­lier ce pro­blème, Mme Trem­blay a dé­ci­dé de fon­der les Mères Noël. « C’était vi­tal. Je me trou­vais trop pri­vi­lé­giée pour ne pas re­don­ner au­tour de moi. »

Or­ga­nisme

Le pre­mier Noël, son ini­tia­tive avait per­mis à 250 en­fants dé­mu­nis d’avoir un ca­deau sous le sa­pin. « On pen­sait en don­ner 25 ! »

« C’est une belle oc­ca­sion de mon­trer à mon fils qu’il y a des gens qui n’ont pas de ca­deaux et que c’est im­por­tant d’ai­der les autres », ajoute Mé­lis­sa Go­din.

À comp­ter de jan­vier, les Mères Noël com­men­ce­ront à s’in­ter­ro­ger sur la suite des choses. Il est pos­sible qu’elles de­viennent un or­ga­nisme de cha­ri­té à part en­tière pour pou­voir ju­me­ler en­core plus d’en­fants dans le fu­tur.

Elles ai­me­raient aus­si pou­voir gui­der dans leurs dé­marches des femmes d’autres ar­ron­dis­se­ments ou villes qui sou­haitent re­pro­duire le concept dans leur com­mu­nau­té.

– PHO­TO NA­DIA LEMIEUX/24 H

Les Mères Noël Amé­lie Trem­blay, Mé­lis­sa Go­din, He­lene Le­febvre et Élo­die Mas­ber­nard per­mettent à des en­fants dé­mu­nis du Sud-ouest et des en­vi­rons de re­ce­voir les ca­deaux qu’ils dé­si­rent pour Noël.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.