Le mi­nistre Ju­lie nf ait en­cor ec on­fian ceà la Ré­gie

Le mi­nis­tr e de l’éner­gie Jo­na­tha nj ulien as­sure être « très très pré­oc­cu­pé »p a rl e prix gon­flé du pé­trole payé pa rl es Qué­bé­cois, ma isilf ait tou­jours confian ceà la Ré­gi ede l’éner­gie pour re­voir se sm éthodes de cal­cul.

24 Heures Montreal - - Actualité - – Agence QMI

« On va lais­ser tra­vailler la Ré­gie de l’éner­gie [qui est] un or­ga­nisme in­dé­pen­dant », a in­di­qué le mi­nistre Ju­lien, jeu­di, lors d’une mê­lée de presse.

Le Jour­nal de Qué­bec ré­vé­lait jeu­di que la Ré­gie de l’éner­gie uti­lise de­puis au moins 2015 une ré­fé­rence er­ro­née pour fixer le prix du litre de pé­trole à la pompe. En ef­fet, la Ré­gie se fie au prix du pé­trole de type Brent, alors que les prin­ci­pales raf­fi­ne­ries du Qué­bec s’ap­pro­vi­sionnent à plus de 66 % de pé­trole de l’ouest ca­na­dien, beau­coup moins cher.

Le­gault « très cho­qué »

Le mi­nistre Ju­lien est d’avis que la for­mule de cal­cul du prix de l’es­sence à la pompe doit être re­vue pour te­nir compte de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment.

« Je m’at­tends à ce que ra­pi­de­ment, la for­mule [de fixa­tion des prix] soit mo­di­fiée », a dit le mi­nistre.

Il n’a ce­pen­dant pas vou­lu s’avan­cer sur de pos­sibles sanc­tions im­po­sées à la Ré­gie ou sur la te­nue d’une en­quête in­dé­pen­dante pour faire la lu­mière sur le pro­ces­sus de fixa­tion du prix.

Le pre­mier mi­nistre Fran­çois Le­gault a lui in­di­qué être « très cho­qué » par les ré­vé­la­tions et as­sure que son mi­nistre fe­ra en sorte de ré­gu­la­ri­ser la si­tua­tion.

«S can­da­leux »

Pour sa part, le Par­ti qué­bé­cois somme le gou­ver­ne­ment Le­gault de faire toute la lu­mière sur le prix gon­flé du pé­trole payé à la pompe par les Qué­bé­cois.

« C’est scan­da­leux ce qu’on ap­prend au­jourd’hui du point de vue de la pro­tec­tion du consom­ma­teur, de jus­tice fis­cale », a dé­plo­ré la dé­pu­tée Vé­ro­nique Hi­von, lors d’une mê­lée de presse, jeu­di.

Elle somme le gou­ver­ne­ment Le­gault de « faire toute la lu­mière sur ce dos­sier » pour « re­dres­ser » la si­tua­tion « très ra­pi­de­ment », puis­qu’il s’agit d’une « in­jus­tice très grave ».

Le dé­pu­té li­bé­ral et ex-mi­nistre Gaé­tan Bar­rette a dit de son cô­té être « beau­coup beau­coup éton­né » par la si­tua­tion.

« Par trans­pa­rence et hon­nê­te­té en­vers la si­tua­tion, je pense qu’on doit prendre les pa­ra­mètres [pour fixer le prix à la pompe] qui sont ceux du Qué­bec », a-t-il in­di­qué, lors d’une mê­lée de presse. « Des ajus­te­ments doivent être faits », a ajou­té M. Bar­rette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.