Le maire avait un plai­sir fou sur le ba­teau d’un en­tre­pre­neur

Pen­dant qu’il était maire de Ter­re­bonne, Jeanmarc Ro­bi­taille em­bras­sait les pa­trons de firmes qui dé­cro­chaient des contrat sa vec la Ville et grim­pait su r le urs épaules.

24 Heures Montreal - - Actualités - JEAN-LOUIS FOR­TIN ET FÉ­LIX SÉ­GUIN

Des pho­tos ob­te­nues par notre Bu­reau d’en­quête montrent Ro­bi­taille presque bouche contre bouche avec l’en­tre­pre­neur Nor­mand Tru­del, alors que les deux hommes se pré­lassent en mars 2008 sur le Touch, l’im­pres­sion­nant ba­teau de To­ny Ac­cur­so. À cette époque, les en­tre­prises de Tru­del et Ac­cur­so ob­te­naient des mil­lions de dol­lars en contrats pu­blics. Ac­cur­so a payé pour deux voyages de Ro­bi­taille sur son yacht.

Dans un autre cli­ché, le maire de Ter­re­bonne à l’époque a grim­pé sur les épaules de l’in­gé­nieur Au­rèle Thé­berge, dont la firme Na­cev fai­sait éga­le­ment af­faire avec la ville de La­nau­dière.

Les quatre hommes n’ont pas été ac­cu­sés re­la­ti­ve­ment à leurs voyages sur le luxueux Touch. Par contre, Ro­bi­taille et Tru­del ont été ar­rê­tés en mars 2018 dans une af­faire d’al­lé­ga­tions de pots-de-vin, et Ac­cur­so a été condam­né à quatre ans d’em­pri­son­ne­ment pour avoir par­ti­ci­pé à un vaste stra­ta­gème de cor­rup­tion di­ri­gé par l’ex-maire de La­val, Gilles Vaillan­court.

Il se pose en vic­time

Jeu­di, notre Bu­reau d’en­quête pré­sen­tait pour la pre­mière fois des vi­déos mon­trant ce qui se pas­sait sur le Touch.

Dans le cadre d’une en­tre­vue qui a été pré­sen­tée à l’émis­sion J.E., l’ex-pro­cu­reur en chef de la com­mis­sion Char­bon­neau De­nis Gal­lant s’est dit « dé­goû­té » à la vue de ces images.

In­ter­ro­gé pour faire le point sur dix ans de lutte contre la cor­rup­tion, le nou­veau pa­tron par in­té­rim de L’UPAC, Fré­dé­ric Gau­dreault, a as­su­ré que son or­ga­ni­sa­tion avait toutes les res­sources né­ces­saires pour faire son tra­vail.

« On a cette convic­tion-là que la lutte contre la cor­rup­tion, c’est im­por­tant, que c’est un élé­ment es­sen­tiel pour une so­cié­té dé­mo­cra­tique », a-t-il dit.

In­ter­ro­ga­toire

L’émis­sion mon­trait éga­le­ment des images de l’in­ter­ro­ga­toire d’ac­cur­so après son ar­res­ta­tion, en avril 2012, au mo­ment où il était soup­çon­né d’avoir cor­rom­pu l’ex-maire de Mas­couche, Ri­chard Mar­cotte. Dans les bandes vi­déo, on voit Ac­cur­so qui se pose en vic­time. « T’es en train de faire tel­le­ment de tort à mon bu­si­ness », dit-il à l’en­quê­teur. Six ans plus tard, il se­ra ac­quit­té dans le dos­sier Mas­couche, mais re­con­nu cou­pable de cor­rup­tion à La­val.

– PHO­TO COUR­TOI­SIE

Jean-marc Ro­bi­taille et l’en­tre­pre­neur Nor­mand Tru­del par­tagent un mo­ment de com­pli­ci­té sur le Touch.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.