Ot­taw ane re­con­naît pas la lé­gi­ti­mi­té de Ma­du­ro

24 Heures Montreal - - Actualités | Monde -

En com­pa­gnie de pays comme les États-unis, le Bré­sil, le Mexique, la Co­lom­bie et le chi­li, le Ca­na­da de­mande no­tam­ment au pré­sident vé­né­zué­lien, qui a en­ta­mé jeu­di son deuxième man­dat de six ans, de cé­der le pou­voir à l’ as­sem­blée na­tio­nale en at­ten­dant un nou­veau scru­tin. « Le règne d en ico­las Ma­du­ro perd ses der­nières al­lures de lé­gi­ti­mi­té. Après s’être em­pa­ré du pou­voir au terme d’ élec­tions frau­du­leuses et an­ti­dé­mo­cra­tiques te­nues le 20 mai 2018, le ré­gime ma du­ro a main­te­nant to­ta­le­ment éta­bli sa dic­ta­ture. La souf­france du peuple vé­né­zué­lienne fe­ra qu’em­pi­rer s’il conti­nue de s’ ac­cro­cher au pou­voir illé­gi­ti­me­ment », a af­fir­mé la mi­nistre des Af­faires étran­gères du­ca na­da, Ch­rys­tia Free land. Ni­co­las Ma­du­ro, 56 ans, a prê­té ser­ment jeu­di de­vant le tri­bu­nal su­prême élec­to­ral( pho­to) et non de­vant le Par­le­ment, seule ins­ti­tu­tion aux mains de l’ op­po­si­tion.

– PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.