Le froid donne des maux de tête aux pom­piers

24 Heures Montreal - - Actualités - PHO­TOS AGENCE QMI/PAS­CAL GI­RARD, ETD ’AR­CHIVES

Le froid in­tens e de s der­niers jours com­plique le tra­vail des pom­piers qui com­battent de s in cen­dies dans des condi­tions par­fois ex­trêmes, des­quelles ils doive nt s e mé­fier pour évi­ter de se met­tr ee n dan­ger. Avec une tem­pé­ra­ture frô­la nt l e s-20 de­gré sla nuit da ns l a ré­gion de M on­tréa l, l e ss apeurs courent des risques qui de­mandent une adap­ta­tion constante .« O n tr availl ea vec de l’eau. Donc, phy­si­que­ment, on parl ed ’en­ge­lure, de re­froi­dis­se­ment et d’hy­po­ther­mie », ex­pli­qu e Be noit Mar­tel, chef aux opé­ra­tions pour l e Se rvice de sé­cu­ri­té in­cen­di edem on­tréal. Hie r, l es pom­piers mont­réa­lais ont dû af­fron­ter cinq in­cen­dies e n qu elque sh eure ss eu­le­ment, dont ce­lui-ci, sur l’ave­nu edel ori­mier. Pour évi­ter de trop ex­pose rl es com­bat­tants d uf eu aux ca­prices de dam ena ture, des équipes sup­plé­men­taires sont ra­pi­de­ment dé­ployées e nr en­fort pour per­met­tr e de s ro­ta­tions. Les équi­pe­ments sont aus­si mis à ru deé preuve, comme l’illustre cette pho­to prise (en mor­taise )ily a quelques an­nées.–

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.