LES AN­TI­MASQUES N’AR­RÊTENT PAS

Plu­sieurs cen­taines de ma­ni­fes­tants se sont réunis au parc La Fon­taine hier, pro­fi­tant de la der­nière jour­née où le port du masque n’était pas obli­ga­toire pour s’op­po­ser aux me­sures sa­ni­taires.

24 Heures Montreal - - La Une - GUILLAUM EC YR ET AN­TOINE LA­CROIX –AVEC JEAN-FRAN­ÇOIS RA­CINE,

Un groupe im­po­sant de militants an­ti­masques a pré­fé­ré ma­ni­fes­ter hier au parc La Fon­taine plu­tôt que dans le champ de pa­tates où sou­hai­tait les en­voyer la mai­resse de Mon­tréal Va­lé­rie Plante. Ils s’y sont don­né ren­dez-vous pour dan­ser, pour la plu­part sans masque, se faire la bise et ma­ni­fes­ter contre les normes sa­ni­taires gou­ver­ne­men­tales.

« Li­ber­té ! Li­ber­té ! Li­ber­té ! », ont scan­dé les nom­breux pro­tes­ta­taires en igno­rant un mes­sage lan­cé par la po­lice de Mon­tréal les en­joi­gnant à res­pec­ter la dis­tan­cia­tion phy­sique.

En chan­tant et en dan­sant, les ma­ni­fes­tants à vi­sage dé­cou­vert ont écou­té plu­sieurs ora­teurs dé­fi­ler avec des dis­cours pour dé­non­cer les me­sures gou­ver­ne­men­tales prises afin d’évi­ter la pro­pa­ga­tion de la CO­VID-19, alors que Mon­tréal s’ap­prê­tait à tom­ber en zone rouge.

Plu­sieurs dra­peaux flot­taient aus­si dans les airs, dont ceux du Qué­bec, des Pa­triotes et des États-unis. On pou­vait éga­le­ment aper­ce­voir des ban­nières en fa­veur de l’élec­tion de Do­nald Trump.

« Ce se­ra une des der­nières ma­ni­fes­ta­tions sans le masque », ont pré­ve­nu les or­ga­ni­sa­teurs de l’évé­ne­ment. Au même mo­ment, le pre­mier mi­nistre Fran­çois Le­gault te­nait un point de presse an­non­çant qu’on al­lait ser­rer la vis aux ré­cal­ci­trants et que des constats d’in­frac­tion de 1000 $ al­laient no­tam­ment être dis­tri­bués aux ma­ni­fes­tants qui re­fusent de por­ter le masque. (voir page 4)

« Peur des ti­ckets »

« Ils jousent [sic] avec la peur des ti­ckets et non avec la peur de la ma­la­die. J’adhé­re­rai ja­mais à ça », a dé­non­cé Steeve « L’ar­tiss » Char­land, un des an­ciens chefs du groupe iden­ti­taire La Meute, au­jourd’hui fa­rou­che­ment op­po­sé aux me­sures sa­ni­taires.

« On va conti­nuer de ma­ni­fes­ter pour les gens qui sont en souf­france. [...] Il y a plus de cas de sui­cide que de cas de CO­VID », a-t-il avan­cé, sans sta­tis­tiques à l’ap­pui.

Des agents du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM), à pied ou à vé­lo, étaient nom­breux afin d’as­su­rer le bon dé­rou­le­ment de la ma­ni­fes­ta­tion. Un homme de 47 ans a été ar­rê­té pour mé­fait.

Contes­ter les amendes

Même si des po­li­ciers ont de­man­dé à plu­sieurs de se dis­tan­cer, il semble qu’au­cun constat n’ait été re­mis avant l’en­trée en vi­gueur des nou­velles règles, la nuit der­nière, se­lon un bi­lan pré­li­mi­naire de la po­lice. À au moins deux re­prises, le SPVM s’est en­tre­te­nu avec les or­ga­ni­sa­teurs.

« Il y a une de­mande de res­pec­ter la dis­tan­cia­tion phy­sique, l’es­pace nous le per­met, mais ça reste un choix in­di­vi­duel », a aver­ti un des or­ga­ni­sa­teurs, sous les huées de la foule.

De nom­breux ora­teurs ont d’ailleurs in­vi­té les gens re­ce­vant une contra­ven­tion de la contes­ter.

« On ne plie­ra pas face à la dic­ta­ture. Les masques, ils servent ab­so­lu­ment à rien. Pis si vous avez des ti­ckets, je vous in­vite à les contes­ter. Ce sont des taxes illé­gales, a lan­cé Ma­rio Roy, un autre an­ti­masque po­pu­laire sur les ré­seaux so­ciaux. Ce sont des me­sures abu­sives et on va conti­nuer de ma­ni­fes­ter contre ça. »

« Le gou­ver­ne­ment a pris des me­sures ex­ces­sives. Mer­ci d’être ve­nus pour dé­fier l’ordre gou­ver­ne­men­tal », a sou­li­gné Alexis Cos­sette-trudel, fon­da­teur de Ra­dio-qué­bec et l’une des fi­gures de proue du mou­ve­ment an­ti­masque au Qué­bec.

Même phé­no­mène à Qué­bec

Plus d’une cen­taine de ma­ni­fes­tants an­ti­masques se sont éga­le­ment ras­sem­blés de­vant l’as­sem­blée na­tio­nale à Qué­bec quelques mi­nutes après le point de presse du pre­mier mi­nistre. « Mon corps, mes choix, la déso­béis­sance ci­vile est né­ces­saire », pou­vait-on lire sur cer­tains mes­sages.

1

– PHO­TOS JOË LL EMA Y ET GUY MAR­TEL/AGENCE QMI

3 1. Plu­sieurs cen­taines de ma­ni­fes­tants étaient pa rc L af on­taine sa ns m asque et sans res­pec­ter la dis­tan­cia­tion phy­sique pour dé­non­cer les me­sures sa­ni­taires. — 2. U nem ani­fes­ta­tion sem­blable s’est dé­rou­lée de­vant l’as­sem­blée na­tio­nale à Qué­bec. — 3. Les po­li­ciers n’au­raient pas don­né de constats d’in­frac­tion hier à Mon­tréal.

2

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.