Le gou­ver­ne­ment va créer 4400 places sup­plé­men­taires

Le mi­nistre de la Fa­mille, Ma­thieu La­combe, doit an­non­cer ce ma­tin la créa­tion de 4359 places en gar­de­ries subvention­nées et dans les centres de la pe­tite en­fance (CPE), a ap­pris TVA Nou­velles.

24 Heures Montreal - - Ac­tua­li­té -

Au to­tal, ce sont 13 ré­gions ad­mi­nis­tra­tives qui sont vi­sées. Si ces ré­gions n’ont pas été pré­ci­sées, se­lon les der­nières don­nées disponible­s qui datent du mois de dé­cembre 2019, les be­soins sont par­ti­cu­liè­re­ment criants dans la Capitale-na­tio­nale, en Ou­taouais, dans La­nau­dière, dans les Lau­ren­tides éga­le­ment, et dans Chaudière-ap­pa­laches.

Au Qué­bec, il est es­ti­mé qu’en­vi­ron 43 000 en­fants sont sur la liste d’at­tente pour ob­te­nir une place en gar­de­rie, se­lon les don­nées de La Place 05, le gui­chet d’ac­cès unique, pour les places en gar­de­rie.

Ré­par­ti­tion

Les nou­velles places se­ront dé­par­ta­gées grâce à un pro­ces­sus d’ap­pel à pro­jets.

C’est-à-dire que tant les nou­velles ins­tal­la­tions et celles déjà exis­tantes qui vou­draient bo­ni­fier leur offre pour­ront dé­po­ser leur pro­jet jus­qu’en jan­vier 2021.

Les pro­jets re­te­nus se­ront an­non­cés à l’été 2021 si tout se passe bien et s’il n’y a pas de re­tards.

Par la suite, les sou­mis­sion­naires re­te­nus au­ront un dé­lai de deux ans maxi­mum pour fi­na­li­ser le pro­jet, et pour que les places soient

disponible­s.

Ob­jec­tif

Si l’en­semble du pro­ces­sus se dé­roule comme pré­vu, les 4359 places se­raient disponible­s au plus tard en 2023. Or, Qué­bec n’ex­clut pas que cer­taines places puissent être disponible­s avant, si les ins­tal­la­tions déjà exis­tantes bo­ni­fient leur offre.

MA­THIEU LA­COMBE Mi­nistre de la Fa­mille

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.