7 Jours

LE PORC-ÉPIC ET LA SERINGUE

-

Avec ses 30 000 épines sur le dos, le porcépic d’Amérique n’en finit plus d’étonner les scientifiq­ues. Des chercheurs américains viennent de comprendre pourquoi ces épines pénètrent la peau plus facilement que les seringues en acier utilisées en médecine. En fait, des écailles microscopi­ques recouvrent la surface de chacune des épines. Ce sont ces microrelie­fs qui facilitent l’entrée dans les tissus. Voilà une découverte qui pourrait mener au développem­ent de seringues moins douloureus­es à l’avenir.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada