Pour l’amour de la mu­sique

7 Jours - - Actualités -

La se­maine der­nière avait lieu le 29e Ga­la de la SOCAN (So­cié­té ca­na­dienne des au­teurs, com­po­si­teurs et édi­teurs de mu­sique), où de nom­breux ar­tistes de tous les genres mu­si­caux étaient à l’hon­neur. Plu­sieurs in­vi­tés de la soi­rée nous ont don­né des nou­velles.

PA­TRICE MI­CHAUD est ac­tuel­le­ment en pause. «Je suis heu­reux de pas­ser du temps en fa­mille chez moi. Je re­garde les jour­nées pas­ser. Mon fils, Loïc, vient d’en­trer en pre­mière an­née, alors je passe beau­coup de temps avec lui à faire les de­voirs, à le re­gar­der pous­ser... tout ça pen­dant que ma fille, Ève, me met du ver­nis à ongles sur les or­teils. Je suis un pa­pa com­blé.» BOB­BY BA­ZI­NI, qui cé­lèbre 11 ans d’amour avec sa conjointe, Odes­sa Pa­gé, nous a confié qu’il tra­vaillait en ce mo­ment à son pro­chain disque. «On va y trou­ver un peu de l’uni­vers de cha­cun des al­bums pré­cé­dents. Il se­ra en an­glais et je vais l’en­re­gis­trer à Londres et à Mon­tréal. En­suite, il y au­ra la tour­née et un beau spec­tacle pour les 40 ans des Fran­co­fo­lies de Mon­tréal en juin pro­chain.» CLAUDE BÉGIN est dans les boîtes ces jours-ci, car le chan­teur et sa conjointe viennent de s’ache­ter un condo à Mon­tréal. «Ç’a été dur de prendre la dé­ci­sion de quit­ter Qué­bec, ma ville. Mais je sen­tais que c’était plus stra­té­gique pour moi d’être à Mon­tréal. J’en avais un peu marre des voyages sur la 20 plu­sieurs fois par se­maine. Mon fils, qui a neuf ans, a dé­mé­na­gé avec sa mère dans l’Ouest ca­na­dien. Comme il n’est plus à Qué­bec, ça a fa­ci­li­té ma dé­ci­sion», nous a-t-il dit. Peu pré­sente sur la scène pu­blique ces temps-ci, FRAN­CINE RAY­MOND a re­çu un Prix Clas­sique de la SOCAN. «Je conti­nue de faire de la mu­sique, je fais des ate­liers et je peins beau­coup. J’ai fait des disques et des spec­tacles pen­dant 40 ans; là, à 62 ans, j’ai en­vie de me re­po­ser. Il m’ar­rive de pré­sen­ter des pe­tits concerts ici et là, mais je ne pense pas en­re­gis­trer d’autres disques. Pour moi, il y a des as­pects dif­fi­ciles à être un per­son­nage pu­blic.»

KING MEL­ROSE de­vait lan­cer ces jours-ci son nou­vel al­bum, mais il a dé­ci­dé de re­por­ter le tout à plus tard. «Je veux vrai­ment prendre mon temps et le lan­cer au bon mo­ment», a dit ce­lui qui, par sa te­nue, ren­dait hom­mage à son idole, Fred­die Mer­cu­ry. «Pour moi, c’est LE chan­teur; c’est un grand ar­tiste qui m’ins­pire. Pour sou­li­gner la sor­tie du film sur sa vie, je me suis fait faire une re­pro­duc­tion du ves­ton qu’il por­tait sur scène. C’est mon hom­mage pour lui.» De son cô­té, JIM COR­CO­RAN a ti­ré un trait il y a quelques se­maines sur son émis­sion ra­dio­pho­nique À pro­pos, qu’il ani­mait de­puis 30 ans à la ra­dio an­glo­phone de Ra­dio-Ca­na­da. «J’avais be­soin de faire autre chose. J’ai fait le tour du jar­din et j’ai aus­si en­vie de faire plus de mu­sique.»

King Mel­rose

Jim Cor­co­ran

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.