QUB ra­dio

Dès le 15 oc­tobre, Qué­be­cor lance QUB ra­dio, une nou­velle pla­te­forme d’émis­sions quo­ti­diennes d’af­faires pu­bliques et de ba­la­do­dif­fu­sions va­riées et ori­gi­nales. Les têtes d’af­fiche de la chaîne nous donnent des dé­tails sur ce qui nous at­tend!

7 Jours - - Sommaire -

PET­TER­SEN VA­NES­SA DES­TI­NÉ ET GE­NE­VIÈVE

Va­nes­sa Des­ti­né. On va faire un Ge­ne­viève: « J’ani­me­rai Les ef­fron­tées avec te­nant compte de leurs angles 360 de­grés des su­jets so­ciaux de l’heure, en ques­tion les idées re­çues et les morts. Nous n’hé­si­te­rons pas à re­mettre en comme le fé­mi­nisme, la po­li­tique, ma­laises par rap­port à cer­taines thé­ma­tiques de la ra­dio qui per­met aux l’ar­gent, la fa­mille, etc. Il y a ce cô­té in­time dire les vraies af­faires.» dis­cus­sions de se dé­com­plexer. On peut se et moi, on s’iden­ti­fie comme Va­nes­sa: «On ra­tisse as­sez large. Ge­ne­viève in­ter­sec­tion­nelle, donc fé­mi­nistes. Moi, j’ajou­te­rais que je suis une fé­mi­niste sur des bases gen­rées, que je m’in­té­resse à la dis­cri­mi­na­tion qui re­pose émis­sion, on veut don­ner la ra­ciales, so­cio-éco­no­miques, etc. Dans notre gens connus, pas connus, jeunes, pa­role à un maxi­mum de gens pos­sible, des fi­gures po­la­ri­santes.» vieux, des chou­chous du pu­blic ou en­core des

RI­CHARD MAR­TI­NEAU

«Mon émis­sion se­ra un pow-wow quo­ti­dien où l’on pren­dra plai­sir à lan­cer des flèches aux cu­rés de la bien-pen­sance et aux pe­tits la­pins hy­per sen­sibles qui, de­puis quelques an­nées, tentent de po­li­cer notre pen­sée. On trai­te­ra lé­gè­re­ment de su­jets sé­rieux et sé­rieu­se­ment de su­jets lé­gers. Pour moi, un stu­dio de té­lé est une grande place pu­blique, alors qu’un stu­dio de ra­dio res­semble plu­tôt à un bun­ker où l’on se terre pour ré­sis­ter. Ce que nous fe­rons. Avec joie.»

BIAN­CA LONG­PRÉ

«Je se­rai la pause fé­mi­nine-hu­mo­ris­tique-pra­tique de la grille de QUB ra­dio. Un vent de fraî­cheur dans les oreilles! Chaque se­maine, nous abor­de­rons de nou­veaux su­jets, mais il y au­ra aus­si des chro­niques ré­cur­rentes, no­tam­ment celle de Spon­gie: ben oui, mon Fran­çois! (Elle est la conjointe de l’hu­mo­riste Fran­çois Mas­si­cotte.) Je vais être franche, cette nou­velle ra­dio nu­mé­rique re­pré­sente EXAC­TE­MENT ce que j’aime des mé­dias. Ça re­pré­sente pour moi l’in­no­va­tion. Une ra­dio plus libre, nou­velle et sur­tout unique.»

SO­PHIE DU­RO­CHER

«Comme je suis une fille qui n’a pas peur de la contro­verse, je vais ani­mer une émis­sion de dé­bats! On va dis­cu­ter, ar­gu­men­ter, se confron­ter, se ré­con­ci­lier (peu­têtre) avec des chro­ni­queurs qui n’ont pas froid aux yeux et avec des in­vi­tés qui ne sont pas à court d’ar­gu­ments! En 30 ans de car­rière jour­na­lis­tique, j’ai tou­jours fait de la ra­dio en pa­ral­lèle à l’écrit et à la té­lé. C’est le mé­dium de proxi­mi­té qui donne le plus le sen­ti­ment de chu­cho­ter dans l’oreille des gens, de leur par­ler entre quatre yeux… même si on ne se voit pas. Je vais aus­si coa­ni­mer avec mon ma­ri (Ri­chard Mar­ti­neau) un ba­la­do pas or­di­naire: De­vine qui vient sou­per. Nous re­ce­vons chez nous deux ou trois in­vi­tés qui se lâchent lousse de­vant un pla­teau de su­shis et du bon vin. Ri­chard et moi, nous ne sa­vons pas faire la cui­sine, mais nous sa­vons com­ment cui­si­ner des in­vi­tés. Ça va chauf­fer!»

AN­TOINE ROBITAILLE

«Mon émis­sion est po­li­tique et on a la chance de la dé­mar­rer peu de temps après une élec­tion dont les ré­sul­tats en ont sur­pris plus d’un. Les dé­buts d’une as­sem­blée na­tio­nale presque en­tiè­re­ment re­nou­ve­lée et les pre­miers pas du gou­ver­ne­ment Le­gault se­ront pal­pi­tants à suivre. Avec mon équipe, nous en ren­drons compte quo­ti­dien­ne­ment et nous al­lons rendre la po­li­tique in­té­res­sante.»

BE­NOÎT DU­TRI­ZAC

«Le titre Du­tri­zac de 6 à 9 dit tout. C’est moi qui anime et ça se passe le ma­tin. Mon équipe est so­lide, et at­ten­dez de voir la liste de col­la­bo­ra­teurs et col­la­bo­ra­trices qui par­ti­ci­pe­ront à l’émis­sion! Les thèmes que nous abor­de­rons dans l’émis­sion se­ront ceux de la vie cou­rante: l’édu­ca­tion, la san­té, la cor­rup­tion, la po­li­tique, la manipulation, l’éco­no­mie, le pou­voir, la culture, les sports, les ré­seaux so­ciaux; bref, tout ce qui nous lie les uns aux autres, qu’on le veuille ou non. La ra­dio est l’ul­time sé­rum de vé­ri­té. Et si vous ajou­tez à tout ça des ba­la­dos, vous com­pren­drez comme moi que la ra­dio de­vient un lieu de grande li­ber­té et de créa­ti­vi­té. C’est notre droit in­alié­nable à la pa­role. Et, je crois que notre li­ber­té d’ex­pres­sion nous sau­ve­ra du cy­nisme. En­fin, je l’es­père...»

JO­NA­THAN TRU­DEAU

«La ra­dio, c’est un mé­dium qui per­met de créer une re­la­tion unique avec les au­di­teurs, et j’adore ça! Bien sûr, on ja­se­ra de po­li­tique dans Tru­deau le mi­di, mais j’au­rai la chance de trai­ter de ce qui mar­que­ra l’ac­tua­li­té en gé­né­ral et de ce qui fait ré­agir le monde. Ce que j’ap­pré­cie par­des­sus tout, c’est de confron­ter des idées. Notre rôle, ce n’est pas de dire aux gens quoi pen­ser, mais de leur per­mettre d’avoir ac­cès à des opi­nions di­ver­si­fiées pour les ai­der à se faire leur propre tête. Je crois que les au­di­teurs sortent tou­jours ga­gnants d’un bon échange ou d’un dé­bat res­pec­tueux.»

MA­RIO DU­MONT ET VINCENT DESSUREAULT

Ma­rio: «J’au­rai le plai­sir d’ani­mer une quo­ti­dienne de re­tour à la mai­son en fin d’après-mi­di. Je se­rai ac­com­pa­gné de Vincent Dessureault, un ex­cellent gars de ra­dio et un pas­sion­né de nou­velles. Nous fe­rons chaque jour le sur­vol des grandes nou­velles qui au­ront mar­qué la jour­née qui s’achève. Mon but consiste à ai­der les gens à mieux com­prendre les der­niers évé­ne­ments et sur­tout à sai­sir l’im­pact qu’ils au­ront dans notre vie.» Vincent: «Je sou­haite mettre en avant ce qu’il y a de plus in­té­res­sant dans l’ac­tua­li­té, que ce soit du sport, de la tech­no­lo­gie, de l’ac­tua­li­té en ré­gion ou ailleurs dans le monde. Nous avons aus­si la chance d’avoir ac­cès à des col­la­bo­ra­teurs d’une qua­li­té in­éga­lée. La ra­dio est un mé­dia ins­tan­ta­né et flexible, qui peut suivre la vi­tesse à la­quelle l’in­for­ma­tion sur­git au­jourd’hui. Je suis convain­cu que la ra­dio, en s’adap­tant aux nou­velles tech­no­lo­gies, a un brillant ave­nir.»

Ma­rio Du­montDès le 15 oc­tobre, QUB ra­dio se­ra ac­ces­sible sur son site web, qub.ra­dio, sur l’ap­pli­ca­tion QUB ra­dio, sur les sites web du Jour­nal de Mon­tréal, du Jour­nal de Qué­bec, de TVA Nou­velles ain­si que sur les ap­pli­ca­tions TVA Nou­velles et J5. Vincent Dessureault

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.