Char­li Ar­couette

7 Jours - - Sommaire - PAR PA­TRICK DE­LISLE-CRE­VIER

Le quo­ti­dien de l’ac­trice a pris un nou­veau tour­nant de­puis la fin de la sé­rie dans la­quelle elle in­ter­pré­tait le per­son­nage de Ma­thilde. Celle qui est de­ve­nue ma­man il y a un peu plus d’un an nous parle des joies de la ma­ter­ni­té, de son couple et de sa pas­sion pour les bandes des­si­nées, qu’elle tient d’une mère bi­blio­thé­caire.

Char­li, tu prêtes ta voix à plu­sieurs per­son­nages du bé­déiste Mi­chel Ra­ba­glia­ti dans l’adap­ta­tion ra­dio de Paul dans le Nord. Qu’est-ce que ça re­pré­sente pour toi? Je suis de celles qui ont im­mé­dia­te­ment ré­pon­du oui à ce pro­jet. Je suis une grande fan. J’ai deux murs de bandes des­si­nées chez moi; je les col­lec­tionne de­puis que ma mère m’a lé­gué sa col­lec­tion. Je suis fan de la sé­rie Paul de­puis le dé­but, et c’est un uni­vers que je connais bien. Dans la ver­sion au­dio, j’ai trois rôles as­sez co­lo­rés qui sont du bon­bon à jouer. Je suis plus ha­bi­tuée au drame, alors j’adore ça.

Com­bien de bandes des­si­nées compte ta col­lec­tion?

Sé­rieu­se­ment, je dois bien en avoir 10 000, car je ne cesse d’en ache­ter. Ma mère m’a lé­gué sa grande pas­sion pour la bande des­si­née, de même que toutes ses BD, parce qu’elle man­quait d’es­pace. Elle n’avait plus de place chez elle, ça ne ren­trait plus. (rires) Mes pré­fé­rées sont les BD de Guy De­lisle et de Mar­jane Sa­tra­pi. Mais j’aime aus­si des clas­siques comme Gar­field et Tin­tin.

Dans un autre ordre d’idées, on ne t’a pas beau­coup vue de­puis Mé­moires vives. Qu’as-tu fait au cours de cette pé­riode?

Je re­viens dou­ce­ment en tant que co­mé­dienne. Di­sons que la pause a été plus longue que pré­vu. Je ne pen­sais pas que ce se­rait comme ça. Le té­lé­phone ne son­nait pas. Mais j’ai dé­cro­ché un pe­tit rôle dans Dis­trict 31: c’est un beau per­son­nage qui va re­ve­nir dans quelques épi­sodes. Je dis ça, mais avec l’au­teur Luc Dionne, on ne sait ja­mais ce qui peut ar­ri­ver... Mon per­son­nage, qui se nomme Vé­ro­nique Bas­tien, ap­pa­raî­tra juste avant Noël.

Que re­pré­sente pour toi le fait de jouer dans Dis­trict 31?

C’est un beau ma­ra­thon et une belle sé­rie. Je suis ar­ri­vée dans une gang de co­mé­diens très sou­dée qui m’a très bien ac­cueillie, d’au­tant plus que mon chum (Étienne Blanchette) joue dans Dis­trict 31. Il in­ter­prète le po­li­cier Fran­cis Des­ma­rais.

De­puis com­bien de temps êtes-vous en­semble, ton conjoint et toi?

De­puis dé­jà neuf ans. Nous sommes heu­reux en­semble et nous nous com­pre­nons bien, puisque nous fai­sons le même mé­tier.

Tu as ac­cou­ché peu de temps après la fin de Mé­moires vives. Est-ce que cette tran­si­tion a été dif­fi­cile pour toi?

Ç’a été as­sez dif­fi­cile, parce que la fin de Mé­moires vives est ar­ri­vée en même temps que le bé­bé. Donc Char­li, Mé­moires vives, co­mé­dienne de­puis l’âge de 14 ans, pas­sait de son mé­tier à un rôle de ma­man à temps plein. Di­sons que ç’a été un choc. J’ai fait le deuil de mon mé­tier, même si je sa­vais que ce n’était pas pour tou­jours et que j’al­lais re­ve­nir. Je me de­man­dais si c’était ter­mi­né pour moi, si un jour on al­lait me rap­pe­ler. J’ai l’im­pres­sion que, quand une co­mé­dienne est en­ceinte, on l’ou­blie un peu. J’avais peur de ne plus tra­vailler. Je ne sais pas ce que j’au­rais fait. Je me de­man­dais quels étaient mes autres ta­lents, mais je sa­vais que, quoi que je fasse, ça n’ar­ri­ve­rait ja­mais à la che­ville de mon mé­tier de co­mé­dienne.

Com­ment se passe ta ma­ter­ni­té?

C’est un beau contrat: mon chum et moi, on s’ar­range bien. Mais je dois avouer, en toute fran­chise, que la pre­mière an­née a été dif­fi­cile. L’ar­ri­vée d’un en­fant, ça frappe de plein fouet. Heu­reu­se­ment, une fois la pé­riode d’adap­ta­tion pas­sée, il y a un équi­libre qui s’ins­talle. Le bé­bé gran­dit, il a une per­son­na­li­té, il te fait des câ­lins... Ça de­vient mer­veilleux.

Ton conjoint et toi êtes tous deux ac­teurs. Est-ce in­sé­cu­ri­sant?

Oui, c’est cer­tain qu’il y a une grande in­sé­cu­ri­té qui vient avec ça. C’est un mé­tier un peu fou dans le­quel il faut com­po­ser avec les im­pré­vus et avec le té­lé­phone qui ne sonne pas. Mais on ap­prend à vivre avec ça et on s’ar­range bien.

Tu m’as dé­jà men­tion­né que tu vou­lais plu­sieurs en­fants. Est-ce tou­jours le cas?

(Rires) Di­sons que je vais at­tendre avant de me pro­non­cer. Je vais prendre un an pour y pen­ser et je ver­rai bien en­suite...

La BD au­dio Paul dans le Nord se­ra of­ferte sur ICI Ra­dio-Ca­na­da Pre­mière pen­dant le temps des fêtes.

«Je suis pas­sée de co­mé­dienne à ma­man à temps plein. Ç’a été un choc.»

L’ac­trice in­ter­pré­tait une mère de fa­mille dans Mé­moires vives.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.