7 Jours

«Nous avons ren­dez-vous avec vous» — Pa­trice Mi­chaud

-

Même si on a l’im­pres­sion que le temps est sur pause, la roue n’a ja­mais ces­sé de tour­ner. L’an­née qui vient nous ap­par­tient, elle est flam­bant neuve. Elle nous at­tend les bras grands ou­verts. Elle est rem­plie d’es­pé­rances, les vôtres comme les nôtres. Et nous avons ren­dez-vous avec vous. Nous sommes des quatre coins du Qué­bec. C’est vrai qu’on ne s’est ja­mais ren­con­trés, mais, au fond, on se connaît dé­jà. Nous sommes vos en­fants, vos pe­tits-en­fants, vos frères, vos soeurs, vos amis, vos amours. Nous sommes l’ave­nir, les ci­toyens de de­main. Non, les ci­toyens de main­te­nant, en fait!

Nous sommes tous uniques: co­lo­rés, gé­né­reux, ex­cen­triques, em­pa­thiques, pas­sion­nés, un peu gê­nés… Mais don­nez-nous un mi­cro, et vous al­lez voir! Nos dif­fé­rences, c’est notre force. La force du nombre, tous unis par les liens sa­crés de la mu­sique.

On re­vient de loin, d’une an­née im­pro­bable. On a des choses à gué­rir. C’est là qu’on réa­lise à quel point la mu­sique est im­por­tante. C’est un ser­vice es­sen­tiel! Nous in­car­nons une toute nou­velle gé­né­ra­tion d’ar­tistes. Nous avons tout à ap­prendre, et tel­le­ment à of­frir. La mu­sique, c’est ce qui nous ras­semble, c’est ce qui nous ha­bite. C’est un ter­ri­toire com­mun où l’on se re­con­naît. C’est une mai­son à par­ta­ger, on y parle tous le même lan­gage. On syn­chro­nise nos coeurs au même rythme. Ce qu’on sou­haite, pour 2021, c’est d’ap­por­ter ça chez vous; dans chaque ré­gion, dans chaque ville, dans vos mai­sons, dans vos sa­lons, dans vos têtes et dans vos coeurs. C’est une or­don­nance, à prendre tous les jours, plu­sieurs fois par jour s’il le faut. Y a pas de contrein­di­ca­tions; mets-en, c’est pas d’l’on­guent! Mais y a un ef­fet se­con­daire, c’est in­con­tour­nable: c’est l’ef­fet Star Aca­dé­mie! At­ten­tion, vous pour­riez être tou­ché, trans­por­té, cha­vi­ré. On sou­haite en prendre l’en­tière res­pon­sa­bi­li­té. Parce que la mu­sique, c’est de la lu­mière à of­frir, et ce ne se­ra pas de re­fus.

On com­mence 2021 en­semble, loin, mais proche en même temps. Une an­née qu’il faut conju­guer au «nous», un point c’est tout! Et cette réunion est pour bien­tôt. Comme un genre de re­trou­vailles. Parce que la mu­sique, c’est ça: une main ten­due, une in­vi­ta­tion, un ni­vel­le­ment par le beau. Et si de­main est rem­pli de pro­messes, au­tant com­men­cer à le construire main­te­nant. À bien­tôt!

«On re­vient de loin, d’une an­née im­pro­bable... C’est là qu’on réa­lise à quel point la mu­sique est un ser­vice es­sen­tiel! C’est ce qui nous ras­semble, c’est ce qui nous ha­bite.»

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada