7 Jours

«Je jase de tout avec les Aca­dé­mi­ciens»

-

Prendre le volant du my­thique au­to­bus de Star Aca­dé­mie, qui fut ja­dis te­nu de main de maître par An­dré Fre­dette — au­jourd’hui mal­heu­reu­se­ment dé­cé­dé —, est un im­mense dé­fi. Se­lon les dires de M. Sur­pre­nant, ce sont de grosses chaus­sures à por­ter. «Je n’ai en­ten­du que du bien de mon pré­dé­ces­seur. C’est cer­tain que je vais faire de mon mieux pour être son digne hé­ri­tier», ra­conte l’homme. Fran­çois Sur­pre­nant, que les Aca­dé­mi­ciens sur­nomment dé­jà Frankie Boy, conduit des au­to­bus de­puis 11 ans. Son mé­tier l’a me­né entre autres à Los Angeles et à Las Ve­gas. Quand il a dé­cro­ché le poste de chauf­feur dans le cadre de l’émis­sion, Fran­çois a en­ten­du plein d’his­toires concer­nant les édi­tions pré­cé­dentes de Star Aca­dé­mie; des fans sui­vaient no­tam­ment l’au­to­bus de très près, sur la route, afin d’es­pé­rer ren­con­trer l’un ou l’autre des Aca­dé­mi­ciens. «Je sais que ça peut de­ve­nir fou et prendre une cer­taine am­pleur, mais j’adore ça! J’aime cette belle fo­lie! Je roule avec les can­di­dats de­puis un mo­ment dé­jà et j’ai vite tis­sé des liens avec eux. L’un me parle de son mé­tier, un autre me parle de sa fa­mille. Je jase de tout avec eux, sauf de l’Aca­dé­mie.»

 ??  ?? — JEAN-FRAN­ÇOIS CARDIN, re­cher­chiste aux can­di­dats
— FRAN­ÇOIS SUR­PRE­NANT, chauf­feur d’au­to­bus
— MA­RIANNE BOU­LET, pro­duc­trice au conte­nu
— JEAN-FRAN­ÇOIS CARDIN, re­cher­chiste aux can­di­dats — FRAN­ÇOIS SUR­PRE­NANT, chauf­feur d’au­to­bus — MA­RIANNE BOU­LET, pro­duc­trice au conte­nu

Newspapers in French

Newspapers from Canada