À Bon Verre, Bonne Table

LA CULTURE DE LA TOMATE

- Monica Brandner, Brandner Farms Organics

Les tomates prospèrent dans la région de Leamington, dans le sud-ouest de l’ontario. Située à la même latitude que le nord de la Californie, cette région a été adoptée par de nombreux producteur­s de tomates, dont Brandner Farms Organics, à Ruthven.

Chaque printemps, la propriétai­re Monica Brandner fait d’abord germer des graines dans ses serres. De quatre à six semaines plus tard, elle empote les semis ou les transplant­e dans ses champs, lorsqu’il n’y a plus de risque de gel. Vous pouvez faire de même et utiliser des lampes de culture ou mettre les pots sur le bord d’une fenêtre exposée au soleil. Selon les graines choisies, il est possible d’accroître considérab­lement le nombre de variétés de tomates que l’on peut cultiver.

Pour garder ses plants de tomates en bonne santé, Monica rejette les pesticides et opte plutôt pour des méthodes biologique­s, qui consistent à parsemer ses champs de tomates de fleurs sauvages qui attirent la mante

(un insecte carnassier) et à installer des nichoirs près des champs, pour y attirer des hirondelle­s. Pour éloigner les insectes nuisibles, elle recommande de planter des soucis et du basilic (qui contribuen­t aussi à la saveur des tomates) à proximité des plants.

On peut aussi simplement acheter des semis, selon Monica. Qu’ils soient destinés à des pots ou à un potager, il est essentiel d’utiliser un sol riche mélangé à du compost. Pour aider à nourrir les racines, Monica perce des trous dans le sol et met dans chacun une cuiller à soupe de sel d’epsom, juste avant de planter les semis.

« Les tomates adorent notre sol sablonneux et notre été chaud et sec. »

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada