A Bon Verre, Bonne Table

TO­MATE, JE T’AIME !

Abon­dantes, hautes en cou­leur et gor­gées de sa­veurs fraîches, les to­mates de l’on­ta­rio sont sy­no­nymes de l’été !

- Par Mi­chele Spo­nagle

de base

Hautes en cou­leur et gor­gées de sa­veur, les to­mates de l’on­ta­rio sont sy­no­nymes de l’été ! Voi­ci des con­seils pour les culti­ver et les ap­prê­ter.

Les to­mates avides de so­leil et de cha­leur pros­pèrent en On­ta­rio, par­ti­cu­liè­re­ment dans le sud-ouest, où le sol sa­blon­neux, les brises du lac On­ta­rio et les étés chauds et secs sont au ren­dez-vous. La sai­son de la culture de la to­mate étant plu­tôt courte dans cette ré­gion, les pro­duc­teurs optent pour des va­rié­tés qui mû­rissent en à peine 50 jours (bon nombre de va­rié­tés ont be­soin de 80 à 90 jours), ce qui fait le bon­heur des gour­mands et gour­mets qui at­tendent chaque an­née avec im­pa­tience le doux plai­sir de dé­gus­ter des to­mates fraîches gor­gées de so­leil. Les meilleures to­mates de l’on­ta­rio sont sur le marché de la fin juillet à la fin août.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada