A Bon Verre, Bonne Table

LE MOSCOW MULE

Vous vous demandez pourquoi le cocktail Moscow Mule fait tant fureur ces temps-ci ? Voici la réponse.

- Par Michelle P. E. Hunt et Laura Panter

Vous vous demandez pourquoi le cocktail

Moscow Mule fait tant fureur ces temps-ci ? Voyez ce qu’il faut savoir sur ce cocktail redevenu tendance.

UN « NOUVEAU » SPIRITUEUX

À la fin des années 1930, un certain John Martin, président de la société américaine Heublein Inc., connue principale­ment pour sa sauce à bifteck A1, prit le risque de commercial­iser un produit que les Américains ne connaissai­ent pas encore : la vodka. Il acheta la recette et les droits de la vodka Smirnoff (qualifiée de « vodka des tsars » avant la révolution bolchéviqu­e, qui poussa Vladimir Smirnov à fuir la Russie avec, dans ses bagages, la recette secrète de sa vodka). Malgré moult efforts, John Martin ne réussit pas à convaincre les Américains d’essayer cette étrange boisson limpide. Il essaya même de la commercial­iser, en vain, sous le nom de « whisky blanc ». On dit que son pari aurait presque mené la société Heublein à la faillite.

UNE IDÉE SIMPLE – ET GÉNIALE !

On y voit l’intrigue d’un film passionnan­t, mais c’est la pure vérité. John Martin parla de son échec avec son ami Jack Morgan, propriétai­re du restaurant Cock’n Bull, à Los Angeles. Jack Morgan avait ses propres problèmes, ayant misé sur un nouveau soda appelé ginger beer (bière de gingembre), qui ne s’était pas avéré populaire et lui avait laissé de grandes quantités à écouler. On dit que les deux hommes avaient un ami qui possédait une usine de cuivre en Russie, ce qui a fait naître l’idée de marketing la plus simple – et ingénieuse – de l’histoire des spiritueux. Avec l’aide du barman Wes Price, ils combinèren­t la vodka Smirnoff et la bière de gingembre dans une tasse en cuivre et y ajoutèrent quelques gouttes de jus de lime et des glaçons. On n’avait jamais rien vu de tel – et c’était délicieux !

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada