DE PAR LE MONDE: UNE ACADIENNE À HOL­LY­WOOD

Peu de gens le savent, mais il y a un tout pe­tit peu d’Aca­die dans trois des sé­ries té­lé­vi­sées amé­ri­caines les plus po­pu­laires des der­nières an­nées. Julie Roy, qui a vu le jour à Ba­thurst, a en ef­fet cam­pé un pe­tit rôle dans 90210, Days of Our Lives et Pa

Acadie Nouvelle - - LA UNE - par­tice.cote@aca­die­nou­velle.com

Le 12 mai 2011, plus de 4,5 mil­lions de per­sonnes ont vu l’Acadienne âgée de 31 ans in­ter­pré­ter Julie dans Parks and Re­crea­tion, une co­mé­die de­ve­nue culte qui met en ve­dette Amy Poeh­ler et Ch­ris Pratt.

Deux ans plus tard, en mars 2013, Julie Roy fai­sait une ap­pa­ri­tion dans un épi­sode de la cin­quième et der­nière sai­son de la sé­rie 90210.

Née à Ba­thurst de pa­rents aca­diens (Al­lain Roy et Gi­sèle Cor­mier), Mme Roy a fré­quen­té l’école La Croi­sée de Ro­bert­ville et l’école Sainte-Anne à Fre­de­ric­ton.

Quand elle a eu 13 ans, sa fa­mille a dé­mé­na­gé dans la ré­gion de Mil­wau­kee, au Wis­con­sin. C’est là qu’elle a ob­te­nu son di­plôme d’études se­con­daires.

Elle ra­conte qu’en­fant, elle avait dé­jà com­pris qu’elle était une co­mé­dienne dans l’âme.

«Mais je ne sa­vais pas que ce pour­rait être une op­tion dans ma vie. Ça me sem­blait im­pos­sible», confie-t-elle.

C’est une des rai­sons qui l’ont pous­sée à faire des études en jour­na­lisme à l’Uni­ver­si­té de Wis­con­sin-Mil­wau­kee.

«J’ai pu ap­prendre beau­coup de choses sur les mé­dias et comment com­mu­ni­quer à dif­fé­rents pu­blics. Ce sont des ou­tils fon­da­men­taux que j’uti­lisent au­jourd’hui comme co­mé­dienne», dit-elle.

Après avoir ob­te­nu son bac­ca­lau­réat en moins de trois ans, elle a tra­vaillé comme jour­na­liste pour la ra­dio NPR et le ré­seau de té­lé­vi­sion NBC, en plus de pas­ser beau­coup de temps à Chi­ca­go à tra­vailler comme man­ne­quin.

«Tout ça m’a per­mis d’épar­gner as­sez d’ar­gent pour réa­li­ser mon rêve de dé­mé­na­ger à Los An­geles», sou­ligne-t-elle. En plus de son tra­vail dans 90210 et Parks

and Re­crea­tion, Julie Roy a ob­te­nu une belle vi­si­bi­li­té dans la sé­rie Flet­cher Drive, dif­fu­sée sur le web en 2012. Au­pa­ra­vant, elle avait no­tam­ment te­nu un rôle dans les sé­ries Jo­nas (2010),

Vic­to­rious (2011) et Mys­te­ry ER (2008). On a éga­le­ment pu la voir dans quelques épi­sodes de ce qui est un des soaps les plus po­pu­laires de l’his­toire, Days of Our Live.

Ces jours-ci, l’Acadienne est en tour­née de pro­mo­tion pour le court-mé­trage The Role of

Del­la, un film de 17 mi­nutes du réa­li­sa­teur An­drew Gal­le­ra­ni qui a no­tam­ment été pré­sen­té dans le cadre du Fes­ti­val du film in­dé­pen­dant de To­ron­to, en sep­tembre.

Julie Roy in­ter­prète le per­son­nage prin­ci­pal dans cette his­toire où une jeune co­mé­dienne dé­croche un rôle de rêve, pour en­suite dé­cou­vrir que le réa­li­sa­teur est un vé­ri­table dic­ta­teur.

Le film a été tour­né à Van­cou­ver et à Los An­geles.

Même si elle vit aux États-Unis de­puis de nom­breuses an­nées, Julie Roy de­meure très at­ta­chée à ses ra­cines aca­diennes.

«Ma fa­mille me manque, tout comme la langue et la pro­vince en gé­né­ral, sou­ligne-t-elle. Mal­heu­reu­se­ment, je n’ai pas eu la chance de re­ve­nir au Nou­veau-Bruns­wick au cours des der­nières an­nées.»

Elle sou­ligne qu’elle sou­hai­te­rait tou­jours conser­ver un pied à terre aux États-Unis, mais qu’un de ses rêves se­rait d’un jour s’établir en Aca­die. «Je vou­drais ache­ter la mai­son d’en­fance de ma mère afin de la gar­der dans la fa­mille, confie-t-elle. C’est mon en­droit pré­fé­ré dans le monde. Pour moi, cette ré­si­dence, c’est la quin­tes­sence de la mai­son!»

Mais avant d’en ve­nir là, Julie Roy conti­nue de s’ac­cro­cher à son grand rêve.

Quand on lui de­mande de quoi elle est la plus fière dans sa car­rière, elle ré­pond qu’elle a beau­coup ap­pré­cié l’ex­pé­rience de tour­ner dans

The Role of Del­la, mais qu’elle es­père très fort que le meilleur est à ve­nir pour elle.

Julie Roy - Gra­cieu­se­té

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.