FI­NI LE LAIT AU CHO­CO­LAT ET LE JUS DANS LES ÉCOLES

Acadie Nouvelle - - NEWS - Mathieu Roy-Co­meau mathieu.roy-co­meau@aca­die­nou­velle.com

C’est la fin de la ré­créa­tion pour le lait au cho­co­lat et les jus dans les écoles du Nou­veau-Bruns­wick.

Ces bois­sons fi­gurent do­ré­na­vant par­mi les ali­ments mis à l’in­dex par la pro­vince.

Le mi­nistre de l’Édu­ca­tion et du Dé­ve­lop­pe­ment de la pe­tite en­fance, Brian Ken­ny, en a fait l’an­nonce, mer­cre­di, dans une école de Fre­de­ric­ton.

«Of­frir des ali­ments plus sains en mi­lieu sco­laire au­ra des ré­per­cus­sions po­si­tives à long terme sur nos élèves», a-t-il as­su­ré.

Le lait aro­ma­ti­sé en gé­né­ral, l’eau aro­ma­ti­sée ou vi­ta­mi­née et le jus de fruit pur à 100% sont éga­le­ment in­ter­dits.

La di­rec­tive fait par­tie de la mise à jour de la Po­li­tique 711 du mi­nis­tère in­ti­tu­lée Nu­tri­tion et amé­lio­ra­tion de l’ali­men­ta­tion en mi­lieu sco­laire.

Même si le lait au cho­co­lat peut être un choix in­tel­li­gent pour un ath­lète après un ef­fort phy­sique im­por­tant, ses in­con­vé­nients pour les jeunes dé­passent ses avan­tages, se­lon la mé­de­cin-hy­gié­niste en chef.

«C’est une dis­cus­sion qui a du­ré long­temps. On sait qu’il y a des nu­tri­ments dans (le lait au cho­co­lat), mais la ba­lance est plus du cô­té du sucre qu’il contient que des nu­tri­ments», confie Dre Jen­ni­fer Rus­sell.

«Nous vou­lons di­mi­nuer le sucre dans l’ali­men­ta­tion (des élèves) et nous sa­vons que ce sont les bois­sons qui en contiennent le plus», dit-elle.

La po­li­tique 711 s’ap­plique au­tant aux ca­fé­té­rias des écoles qu’aux ma­chines dis­tri­bu­trices et aux col­lectes de fonds, mais pas aux boîtes à lunch pré­pa­rées à la mai­son par les pa­rents.

Le thé gla­cé, la li­mo­nade, les bois­sons ga­zeuses et les bois­sons éner­gi­santes ont dé­jà été éli­mi­nés des écoles.

Cer­tains éta­blis­se­ments conti­nuent tou­te­fois à ser­vir des ali­ments trans­for­més en usine.

«Nous de­vons conti­nuer de tra­vailler avec les res­pon­sables des ca­fé­té­rias, les écoles et les dis­tricts sco­laires pour éli­mi­ner la nour­ri­ture trans­for­mée en usine. C’est très im­por­tant», a in­di­qué le mi­nistre Ken­ny.

La pro­vince mise no­tam­ment sur les ali­ments lo­caux pour rem­pla­cer les ali­ments trans­for­més.

- Aca­die Nou­velle: Mathieu Roy-Co­meau

Le mi­nistre de l’Édu­ca­tion et du Dé­ve­lop­pe­ment de la pe­tite en­fance, Brian Ken­ny.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.