Le gou­ver­ne­ment ita­lien pour­rait tor­piller l’ac­cord Ca­na­da-Eu­rope

Acadie Nouvelle - - ÉCONOMIE - An­dy Blat­ch­ford

Il semble bien qu'Ot­ta­wa doive ajou­ter l'Ita­lie à la liste crois­sante des sou­cis com­mer­ciaux qui ac­cablent le Ca­na­da ces jours-ci.

Le nou­veau mi­nistre ita­lien de l'Agri­cul­ture, Gian Mar­co Cen­ti­naio, a dé­cla­ré au quo­ti­dien La Stam­pa que son gou­ver­ne­ment ne ra­ti­fie­rait pas l'ac­cord de libre-échange entre le Ca­na­da et l'Union eu­ro­péenne, et que de nom­breux col­lègues eu­ro­péens ex­pri­me­raient les mêmes ré­serves.

Cette nou­velle s'ajoute à l'in­cer­ti­tude pro­fonde en­tou­rant l'ave­nir de l'Ac­cord de libre-échange nord-amé­ri­cain (ALÉNA), et aux ta­rifs doua­niers sur l'acier et l'alu­mi­nium im­po­sés ré­cem­ment par les États-Unis.

L'Ac­cord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal (AÉCG) a été conclu en oc­tobre 2016 après plus de sept an­nées de pour­par­lers, mais les lé­gis­la­tures de cha­cun des 28 pays membres de l'Union eu­ro­péenne doivent main­te­nant ra­ti­fier l'ac­cord com­mer­cial.

Le mi­nistre du Com­merce in­ter­na­tio­nal, Fran­çoisP­hi­lippe Cham­pagne, a in­di­qué jeu­di qu'il s'était ren­du en Ita­lie il y a quelques jours afin de van­ter les mé­rites de l'AÉCG au­près des res­pon­sables du nou­veau gou­ver­ne­ment qui a pris le pou­voir le 1er juin. Ce gou­ver­ne­ment de coa­li­tion est for­mé de membres du Mou­ve­ment Cinq Étoiles (an­ti­sys­tème) et de la Ligue (ex­trême droite).

«Nous, on va conti­nuer de tra­vailler avec nos par­te­naires de l'Union eu­ro­péenne», a in­di­qué M. Cham­pagne à Ot­ta­wa jeu­di. «Vous sa­vez, il y a dé­jà 12 pays (sur 28) qui ont ra­ti­fié l'ac­cord. La meilleure fa­çon, c'est de dé­mon­trer que c'est un ac­cord qui fonc­tionne bien pour les tra­vailleurs, au­tant chez nous qu'en Ita­lie. On a vu ré­cem­ment que les ex­por­ta­tions de l'Ita­lie vers le Ca­na­da ont aug­men­té de 8%, donc c'est un ac­cord qui fonc­tionne bien.»

Le mi­nistre Cham­pagne a par ailleurs rap­pe­lé que «98% de cet ac­cord» est dé­jà en vi­gueur: «9000 lignes ta­ri­faires sont tom­bées à zé­ro le 21 sep­tembre der­nier», a-t-il dit. «C'est un ac­cord pro­gres­siste: en même temps qu'on ouvre des mar­chés, on s'as­sure qu'on pro­tège l'en­vi­ron­ne­ment, qu'on pro­tège le droit des tra­vailleurs, et je pense que c'est une des choses que l'on de­vra faire avec nos col­lègues ita­liens.»

La mi­nistre ca­na­dienne des Af­faires étran­gères, Ch­rys­tia Free­land, qui était en­core jeu­di à Wa­shing­ton pour es­sayer de re­lan­cer les né­go­cia­tions sur l'ALÉNA, di­sait avoir bon es­poir que l'Ita­lie ra­ti­fie­ra éven­tuel­le­ment l'AÉCG.

Mme Free­land a no­té que l'Au­triche était au dé­part ré­ti­cente à ra­ti­fier l'AÉCG, mais qu'elle s'était fi­na­le­ment ra­vi­sée. La mi­nistre pré­dit que l'Ita­lie fe­ra de même. «Je suis con­vain­cue que nous au­rons éven­tuel­le­ment une ra­ti­fi­ca­tion com­plète», a-t-elle es­ti­mé.

LE DIF­FI­CILE DOS­SIER DE L'ALÉNA

Par ailleurs, Mme Free­land a in­di­qué jeu­di ma­tin que le Ca­na­da, le Mexique et les États-Unis conti­nue­raient de né­go­cier pen­dant l'été pour re­nou­ve­ler l'ALÉNA.

«Nous n'avons pas fixé de dates pré­cises au­jourd'hui mais nous avons dé­ci­dé, comme nous l'avons dé­jà dit, de conti­nuer nos né­go­cia­tions», a-t-elle dé­cla­ré à l'is­sue d'une ren­contre d'une heure à Wa­shing­ton avec le re­pré­sen­tant amé­ri­cain au Com­merce, Ro­bert Ligh­thi­zer.

Plu­sieurs autres mi­nistres fé­dé­raux ont com­mu­ni­qué cette se­maine avec leurs ho­mo­logues amé­ri­cains dans le but de faire avan­cer les pour­par­lers sur l'ALÉNA et de per­sua­der l'ad­mi­nis­tra­tion Trump de re­non­cer aux ta­rifs doua­niers sur l'alu­mi­nium et l'acier.

Le pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau a qua­li­fié ces ta­rifs d'«in­sul­tants» parce qu'ils partent du prin­cipe que le Ca­na­da pose un risque à la sécurité na­tio­nale aux États-Unis, ce qui lui a va­lu une at­taque per­son­nelle sans pré­cé­dent du pré­sident Do­nald Trump et de ses ad­joints.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.