PAS­CAL RAICHE-NOGUE: L’HYPERACTIVITÉ DES LI­BÉ­RAUX

Acadie Nouvelle - - LA UNE - Pas­cal.raiche-nogue@aca­die­nou­velle.com

Plus les élec­tions ap­prochent, moins on semble sa­voir quelle est l’humeur réelle de l’élec­to­rat néo-bruns­wi­ckois, vous ne trou­vez pas?

D’un cô­té, Cor­po­rate Re­search As­so­ciates nous dit que les li­bé­raux de Brian Gal­lant sont en avance.

Mais d’autres firmes ra­content des his­toires bien dif­fé­rentes.

Re­cherche MQO a ré­cem­ment pu­blié des don­nées qui donnent la pre­mière po­si­tion aux pro­gres­sis­tes­con­ser­va­teurs.

Et cette se­maine, pour la deuxième fois de­puis le dé­but de l’an­née, Rue Prin­ci­pale a pla­cé les bleus et les rouges au coude à coude.

Pour quelques rai­sons, j’ai ten­dance à faire da­van­tage confiance à CRA qu’aux autres son­deurs.

Sa cré­di­bi­li­té n’est plus à faire, ses échan­tillons sont im­por­tants et elle uti­lise des in­ter­vie­weurs en chair et en os (contrai­re­ment à Rue Prin­ci­pale, qui fait des ap­pels ro­bo­ti­sés). De plus, CRA connaît bien la pro­vince et y mène des son­dages po­li­tiques tri­mes­triels de­puis de nom­breuses an­nées.

Ce­la dit, les firmes MQO et Rue Prin­ci­pale ont elles aus­si des échan­tillons in­té­res­sants et il est tout à fait pos­sible qu’elles aient mis le doigt sur quelque chose.

Pen­dant ce temps, le gou­ver­ne­ment de Brian Gal­lant fait des an­nonces de toutes sortes. C’est le dé­luge, tel­le­ment que l’op­po­si­tion of­fi­cielle a com­men­cé à les comp­ter pour nar­guer les li­bé­raux sur Twit­ter.

Sa­me­di, elle en avait re­cen­sé 268 de­puis le dé­but de l’an­née.

Je n’ai pas pris le temps de vé­ri­fier ce qu’avance les bleus, mais à voir la quan­ti­té hal­lu­ci­nante d’in­vi­ta­tions en­trer dans ma boîte de ré­cep­tion tous les jours, je n’ai pas de dif­fi­cul­té à croire que le compte est bon (ou à peu près).

L’hyperactivité des li­bé­raux de­puis quelques mois porte à croire qu’ils ne voient pas un la vic­toire comme une cer­ti­tude.

Ils sillonnent la pro­vince pour faire des di­zaines d’an­nonces comme si leur sur­vie en dé­pen­dait. Et à bien y pen­ser, c’est peut-être le cas. ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.