Té­lé-Soins 811 ré­pond main­te­nant aux ques­tions sur la san­té sexuelle

Acadie Nouvelle - - ACTUALITÉS -

La po­pu­la­tion du N.-B. peut main­te­nant ob­te­nir de l’in­for­ma­tion sur les ser­vices de san­té sexuelle of­ferts dans la pro­vince par l’en­tre­mise de Té­lé-Soins 811. De­puis 2017, le Ré­seau de san­té Vi­ta­li­té et le Ré­seau de san­té Ho­ri­zon tra­vaillent en­semble avec le mi­nis­tère de la San­té et le four­nis­seur de ser­vices de Té­lé-Soins 811 afin d’éta­blir des mes­sages uni­formes pour ré­pondre aux be­soins de la po­pu­la­tion en ma­tière de san­té sexuelle. «Les gens peuvent dé­sor­mais com­po­ser le 811 pour avoir ac­cès à de l’in­for­ma­tion de la part d’une in­fir­mière im­ma­tri­cu­lée, 24 heures sur 24, sept jours sur sept; ils ont ain­si la pos­si­bi­li­té d’ob­te­nir des ren­sei­gne­ments et de ju­di­cieux conseils sur un pro­blème de san­té, et ce, sans avoir à se pré­sen­ter à la salle d’ur­gence», a dé­cla­ré M. Gilles Lan­teigne, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral du Ré­seau de san­té Vi­ta­li­té. «Ce par­te­na­riat per­met aux Néo-Bruns­wi­ckois d’avoir ac­cès ra­pi­de­ment, fa­ci­le­ment et de fa­çon confi­den­tielle à des conseils et à des ser­vices de san­té sexuelle lors­qu’ils en ont be­soin», a de son cô­té af­fir­mé Ka­ren McG­rath, pré­si­dente-di­rec­trice gé­né­rale du Ré­seau de san­té Ho­ri­zon. «Peu im­porte où les gens sont, ils peuvent ob­te­nir de l’aide de Té­léSoins 811 pour toute ques­tion en ma­tière de san­té sexuelle.» - AN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.