Le ciel brille pour l’équipe Sky

Acadie Nouvelle - - SPORTS -

Le Tour de France a un nou­veau cham­pion, mais la plus pres­ti­gieuse course cy­cliste s’est conclue se­lon un scé­na­rio pré­vi­sible: la do­mi­na­tion de l’équipe Sky.

En pla­çant Ge­raint Tho­mas sur la pre­mière marche du po­dium sur les Champs-Ely­sées di­manche, la for­ma­tion bri­tan­nique a mis fin à trois se­maines de course qui a cruel­le­ment man­qué de sus­pense avec sa sixième vic­toire lors des sept der­nières pré­sen­ta­tion.

Une fois de plus, les cou­reurs de l’équipe Sky ont été in­tou­chables sur les routes de France, contrô­lant la course avec ai­sance puisque Tho­mas est de­ve­nu le troi­sième Bri­tan­nique à rem­por­ter le Tour après Brad­ley Wig­gins et le qua­druple cham­pion Ch­ris Froome. De­puis la vic­toire de Wig­gins en 2012 chez Sky, l’équipe la plus riche du pe­lo­ton a rem­por­té toutes les édi­tions de la course sauf une, en 2014, lorsque Froome s’est ef­fon­dré et que l’Ita­lien Vin­cen­zo Ni­ba­li en est sor­ti vic­to­rieux.

Même l’ex­pul­sion de Gian­ni Mos­con pour avoir frap­pé un ri­val pen­dant la 15e étape n’a eu au­cun ef­fet sur la ma­chine bien hui­lée de Sky, alors que l’équipe di­ri­gée par Dave Brails­ford a rem­por­té une qua­trième vic­toire consé­cu­tive en Grand Tour. «Nous étions très loin de nos ob­jec­tifs l’an­née de nos dé­buts, nous avons mieux fait l’an­née sui­vante, puis nous avons ga­gné le Tour avec Brad­ley, a dé­cla­ré Brails­ford, qui su­per­vise l’équipe de­puis sa créa­tion en 2010. Ch­ris Froome a beau­coup ap­pris aux cô­tés de Brad­ley, il a ac­quis beau­coup d’ex­pé­rience, puis Ge­raint a ap­pris de Ch­ris. Ça se trans­met de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion. Nous pen­sons tou­jours à l’ave­nir.» Si Tho­mas n’a pas en­core pro­lon­gé son contrat avec Sky, lui et Froome de­vraient faire par­tie de l’équipe la sai­son pro­chaine. À 32 ans, Tho­mas est au som­met de sa forme alors que Froome, âgé de 33 ans, ten­te­ra de vain­queurs nou­veau du d’éga­ler Tour, Jacques les quin­tuples An­que­til, Ed­dy Mer­ckx, Ber­nard Hi­nault et Mi­guel In­du­rain. Et d’autres ta­lents émergent dans leur fou­lée. C’est le cas du Co­lom­bien Egan Ber­nal, âgé de 21 ans, qui a par­ti­ci­pé à son pre­mier Tour cet été. Ber­nal a ef­fec­tué un tra­vail in­croyable pour Tho­mas et Froome en montagnes, ai­dant les deux dans la der­nière étape des Py­ré­nées. Les ri­vaux de Sky se sont sou­vent plaints d’un manque de moyens pour ten­ter de dé­trô­ner le géant bri­tan­nique au Tour. Sky a un bud­get es­ti­mé à 52 mil­lions $ CAN, soit en­vi­ron le double de ce­lui de l’équipe Sun­web de Tom Du­mou­lin. «Bien sûr, ils ont plus d’argent à dé­pen­ser, ce­la leur rend par­fois la vie plus fa­cile, a dé­cla­ré Du­mou­lin, deuxième du clas­se­ment gé­né­ral der­rière Tho­mas. Bien en­ten­du, avoir un gros bud­get est im­por­tant. Mais il se­rait trop fa­cile de dire que Ge­raint Tho­mas a bé­né­fi­cié d’un gros avan­tage avec cette équipe, il était le meilleur.»

- As­so­cia­ted Press: Laurent Re­bours

Ge­raint Tho­mas a rem­por­té le maillot jaune, di­manche, au Tour de France. Son co­équi­pier de l’équipe Sky et vain­queur de 2017, Ch­ris Froome, est al­lé le fé­li­ci­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.