Tam­pa dé­barque au Fes­ti­val Aca­die Rock avec une éner­gie re­nou­ve­lée

Acadie Nouvelle - - ARTS ET SPECTACLES - Syl­vie Mous­seau syl­vie.mous­seau@aca­die­nou­velle.com

Na­vi­guant à tra­vers di­verses in­fluences, le groupe Tam­pa cherche à trans­mettre une éner­gie po­si­tive avec sa mu­sique. Le qua­tuor in­die rock de Monc­ton fi­gure par­mi les for­ma­tions qui don­ne­ront le coup d’en­voi au Fes­ti­val Aca­die Rock sa­me­di.

Les ex-membres du dé­funt groupe Dan­ger Cat, Marc-André Bel­li­veau, Nic Le­blanc et Ma­thieu Le­blanc ont vou­lu don­ner une nou­velle di­rec­tion mu­si­cale en créant Tam­pa, dé­lais­sant le cô­té un peu sombre et plus agres­sif de leur an­cienne for­ma­tion. À l’image des plages en­so­leillées de la Flo­ride, leur mu­sique res­pire la fraî­cheur et l’air sa­lin de la mer, avec des mé­lo­dies ac­cro­cheuses. C’est aus­si un uni­vers mu­si­cal qui in­vite au voyage.

«D’une fa­çon, sans y pen­ser, on vou­lait un style plus po­si­tif et éner­gé­tique et sen­tir la mer chaque ma­tin», a sou­li­gné le bat­teur Marc-André Bel­li­veau.

En mars der­nier, Tam­pa a sor­ti un pre­mier al­bum de 11 titres, Be­la­ted Love. En cours de route, Ka­trine Noël des Hay Ba­bies s’est gref­fée au groupe. Elle joue la basse et prête sa voix sur quelques pièces. Les quatre mu­si­ciens oeuvrent tous au sein d’autres for­ma­tions. Marc-André Bel­li­veau est le bat­teur des Hay Ba­bies, en plus de jouer avec Me­noncle Ja­son. Le chan­teur prin­ci­pal Nic Le­blanc qui a écrit les pa­roles de la ma­jo­ri­té des chan­sons du pre­mier al­bum joue aus­si avec quelques for­ma­tions lo­cales. Même si­tua­tion pour le gui­ta­riste Ma­thieu Le­blanc. Ces amis de longue date ont dé­ve­lop­pé une belle com­pli­ci­té.

Chan­tant prin­ci­pa­le­ment en an­glais, la for­ma­tion de Monc­ton pro­pose un style in­die rock sur des airs qui s’in­crustent dans nos têtes.

Ils abordent dif­fé­rentes thé­ma­tiques dans leurs pièces; la re­li­gion, l’ho­mo­sexua­li­té, les dé­pen­dances, l’amour pour ne nom­mer que ceux-là. Pour leur pre­mier opus, ils ont com­po­sé les chan­sons à trois puisque Ka­trine Noël s’est jointe au groupe après la réa­li­sa­tion de l’al­bum.

«Des fois, Nicolas et moi on tra­vaille une nou­velle idée et on la pré­sente aux autres. Il faut vrai­ment que ça cor­res­ponde à ce qu’on es­saie de faire comme al­bum. La créa­tion des chan­sons com­mence sou­vent par la mu­sique et par­fois par les pa­roles», a ex­pli­qué le bat­teur.

Le pre­mier disque a été en­re­gis­tré au stu­dio MRC à Mem­ram­cook, sous la réa­li­sa­tion du maître de la gui­tare Joe Grass (Pa­trick Wat­son, Ma­rie-Pierre Ar­thur et Ma­rie-Jo Thé­rio).

L’agence Bon­sound à Mon­tréal s’oc­cupe de leur pla­ni­fi­ca­tion de spec­tacles. À ce jour, le groupe a joué un peu par­tout dans les Pro­vinces ma­ri­times et ailleurs au Ca­na­da, no­tam­ment à Mon­tréal.

De­puis le lan­ce­ment de Be­la­ted Love, ce se­ra la pre­mière fois que le groupe se pro­dui­ra à Monc­ton.

Les gens pour­ront donc en­tendre ces pièces en spec­tacle.

«Nous al­lons in­ter­pré­ter toutes nos chan­sons et les jouer avec le coeur ou­vert et nous sommes très contents de jouer à Monc­ton et au Fes­ti­val Aca­die Rock parce que c’est notre seul spec­tacle à Monc­ton de l’été», a ajou­té Nic Le­blanc.

Ils ont une sai­son es­ti­vale char­gée. Après Monc­ton, ils se re­trou­ve­ront à Grand Ma­nan au Sum­mers End Folk Fes­ti­val aux cô­tés d’amis mu­si­ciens tels que Ju­lie Au­bé, Lau­ra Sau­vage, Les Hay Ba­bies et Mike Trask.

Tam­pa vient aus­si de sor­tir sur le web deux nou­velles chan­sons in­édites, Un­less et In­tro Heart­felt.

Le concert d’ou­ver­ture du Fes­ti­val, qui a lieu à la Salle Ber­nard-Le­Blanc à comp­ter de 21h30, met­tra en ve­dette aus­si Les Moon­tunes et DJ Dick Daigle.

Juste avant, le pu­blic est in­vi­té au spec­tacle de danse La vie at­tend de la com­pa­gnie Parts+La­bour Danse au théâtre l’Es­caouette. ■

«Ma­thieu et moi, ça fait très long­temps qu’on joue en­semble. On a ap­pris à jouer de la mu­sique en même temps. On jouait avec Phil Flo­wers et on vou­lait lan­cer notre propre groupe et on a ren­con­tré Nic. Nous avons réa­li­sé que nous tra­vaillons bien en­semble», a ra­con­té Marc-André Bel­li­veau.

- Gra­cieu­se­té

Le groupe Tam­pa don­ne­ra le coup d’en­voi ain­si que d’autres mu­si­ciens au Fes­ti­val Aca­die Rock, sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.