Le prix du bi­tume est en ter­ri­toire né­ga­tif, cal­cule un ana­lyste

Acadie Nouvelle - - ÉCONOMIE -

Le prix du bi­tume ti­ré des sables bi­tu­mi­neux ca­na­diens a tel­le­ment bais­sé que les pro­duc­teurs perdent main­te­nant de l’ar­gent sur chaque ba­ril ven­du sur le mar­ché au comp­tant, cal­cule un ana­lyste fi­nan­cier.

Les man­chettes ont ré­cem­ment in­sis­té sur la baisse du prix du ba­ril de Wes­tern Ca­na­da Se­lect (WCS), un mé­lange de bi­tume lourd et col­lant et de pé­trole lé­ger, né­ces­saire pour le di­luer afin qu’il puisse s’écou­ler dans un pi­pe­line, a ex­pli­qué Matt Mur­phy, de la firme Tu­dor Pi­cke­ring Holt & Co.

Le prix du ba­ril de WCS est tom­bé à en­vi­ron 19$ US jeu­di, soit en­vi­ron 52$ US en de­çà du prix de ré­fé­rence des ÉtatsU­nis, le West Texas In­ter­me­diate.

Le pro­blème, pour­suit M. Mur­phy, est que le conden­sat uti­li­sé pour di­luer le bi­tume se ven­dait en­vi­ron 63 $ US le ba­ril au même mo­ment. Ce­la fait en sorte qu’en réa­li­té, le bi­tume com­pris dans un ba­ril de WCS coû­tait entre 11 cents US et 28 cents US aux pro­duc­teurs.

C’est la pre­mière fois que ce­la se pro­duit, a pré­ci­sé M. Mur­phy, ajou­tant que le prix réel du bi­tume a tou­jours été po­si­tif, même au dé­but de 2016, lorsque le prix du pé­trole aux ÉtatsU­nis était tom­bé sous la barre des 30$ US le ba­ril.

L’ana­lyste croit tou­te­fois que la si­tua­tion né­ga­tive des prix se­ra de courte du­rée, car la de­mande aug­men­te­ra lorsque les raf­fi­ne­ries amé­ri­caines au­ront ache­vé leurs opé­ra­tions de main­te­nance au­tom­nales et que la ca­pa­ci­té ac­crue des trans­por­teurs fer­ro­viaires per­met­tra de li­vrer les ba­rils qui ne peuvent pas s’in­té­grer au ré­seau de pi­pe­lines ca­na­diens.

Dif­fé­rents types de bi­tume né­ces­sitent dif­fé­rentes quan­ti­tés de di­luant pour s’écou­ler dans un pi­pe­line. Les pro­jets mi­niers les plus ré­cents, tels que ce­lui de Fort Hills, du pro­duc­teur Sun­cor Éner­gie, né­ces­sitent de 10% à 25% de di­luant, tan­dis que les pro­jets où le bi­tume est ex­trait de puits à l’aide de va­peur en ont be­soin de 30% à 40%. ■

Dif­fé­rents types de bi­tume né­ces­sitent dif­fé­rentes quan­ti­tés de di­luant pour s’écou­ler dans un pi­pe­line. - La Presse ca­na­dienne: Ja­son Fran­son

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.