Fa­ce­book: 29 mil­lions de comptes ont été pi­ra­tés, plu­tôt que 50 mil­lions

Acadie Nouvelle - - MONDE -

Fa­ce­book a fait sa­voir ven­dre­di que 29 mil­lions de comptes avaient été com­pro­mis lors de la brèche in­for­ma­tique dé­voi­lée il y a deux se­maines. C’est la pre­mière fois qu’un nombre pré­cis de comptes est an­non­cé. Fa­ce­book avait pré­cé­dem­ment in­di­qué que 50 mil­lions de comptes pou­vaient avoir été com­pro­mis, sans pou­voir pré­ci­ser s’ils avaient été uti­li­sés frau­du­leu­se­ment. Les pi­rates ont eu ac­cès aux noms, cour­riels ou nu­mé­ros de té­lé­phone des ti­tu­laires de ces 29 mil­lions de comptes. Dans 14 mil­lions de cas, les pi­rates ont ob­te­nu des don­nées sup­plé­men­taires comme la ville et la date de nais­sance, les dix der­niers en­droits vi­si­tés et les 15 re­cherches les plus ré­centes. Un mil­lion de comptes ont été com­pro­mis sans que les pi­rates n’en tirent de don­nées. Fa­ce­book en­tend com­mu­ni­quer avec les ti­tu­laires des comptes concer­nés. Le gi­gan­tesque ré­seau so­cial as­sure que des ap­pli­ca­tions tierces comme What­sApp et Ins­ta­gram ne sont pas tou­chées par la brèche. Même si les trois failles ex­ploi­tées par les pi­rates ont ap­pa­rem­ment été col­ma­tées, Fa­ce­book n’ex­clut pas que la même vul­né­ra­bi­li­té puisse être ci­blée par d’autres pi­rates. La po­lice fé­dé­rale amé­ri­caine, le FBI, en­quête.

Fa­ce­book a mis en ligne un site qui per­met de vé­ri­fier si votre compte a été com­pro­mis: www.fa­ce­book.com/help/ se­cu­ri­ty­no­tice?ref=sec. - AP

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.