«L’eu­pho­rie su­prême»

Acadie Nouvelle - - ARTS ET SPECTACLES -

De­nis So­nier sait qu’il va bien­tôt s’en-al­ler. Il ne sait pas quand, mais quand nous lui po­sons la ques­tion sur la fa­çon dont il an­ti­cipe sa mort, c’est tout le contraire de la peur qui sort de sa bouche. La na­ta­tion ré­ap­pa­raît même de ma­nière poé­tique, spi­ri­tuelle même, à la toute fin de notre en­tre­tien.

«Ce se­ra l’eu­pho­rie su­prême, comme lorsque je mets la main dans le sable à la fin d’une tra­ver­sée. C’est comme ça que je la vois, ma mort. Je suis très se­rein; j’ai ac­com­pli tout ce que je vou­lais faire. Ma fa­mille, elle, est un peu plus ré­ti­cente à me lais­ser par­tir, et c’est com­pré­hen­sible. Mais en même temps, elle de­vra lâ­cher prise tôt ou tard en étant sou­la­gée du fait que je m’en irai sans au­cun re­gret et dans un sen­ti­ment de joie», ex­prime-t-il, en pré­ci­sant ce­pen­dant qu’en at­ten­dant cette ul­time tra­ver­sée, il en­tend bien pro­fi­ter de toute l’éner­gie qu’il a en­core et qui ne semble pas vou­loir le lâ­cher trop vite pour conti­nuer d’écrire, et peut-être même pu­blier un, deux, ou trois autres livres… - MR

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.