Un ga­la de sports de com­bat à Camp­bell­ton au prin­temps

Acadie Nouvelle - - SPORTS - Jean-Fran­çois Bois­vert res­ti­gouche@aca­die­nou­velle.com @JFB­jour­na­liste

Le conseil mu­ni­ci­pal de Camp­bell­ton a don­né son ac­cord à la te­nue, au prin­temps, d’un ga­la pro­fes­sion­nel et ama­teur de MMA, muay thai et de boxe au Centre ci­vique Me­mo­rial.

Au­cune date n’a en­core été for­mel­le­ment ar­rê­tée, mais les or­ga­ni­sa­teurs sou­hai­te­raient que le ga­la se dé­roule en mai. Il s’agi­rait du pre­mier évé­ne­ment du genre à se te­nir dans la ville res­ti­gou­choise, elle qui avait tou­jours été quelque peu ré­ti­cente à de­ve­nir l’hô­tesse d’évé­ne­ments de cette na­ture par le pas­sé.

«C’est la pre­mière fois que nous au­to­ri­sons ce­la dans un bâ­ti­ment mu­ni­ci­pal. Ce type de ga­la est très ré­gle­men­té et la loi est beau­coup plus claire que par le pas­sé. On est donc plus à l’aise de don­ner notre ac­cord au pro­jet. On est très content de pou­voir ac­cueillir cet évé­ne­ment dans notre Centre ci­vique, ça ne peut que l’ai­der à le ren­ta­bi­li­ser», ex­plique la mai­resse de Camp­bell­ton, Sté­pha­nie An­gle­hartPau­lin.

Ce sont les Pro­duc­tions Lum­ber­jacks avec à sa tête Bru­no Lu­rette et sa conjointe, Ma­rie-Ève Mal­tais – qui ont ap­pro­ché la mu­ni­ci­pa­li­té la se­maine der­nière avec l’idée de ce ga­la.

Le concept pré­sen­té aux conseillers, un ga­la si­mi­laire à ce­lui qui s’est dé­rou­lé à Kedg­wick en sep­tembre, soit en­vi­ron près d’une quin­zaine de com­bats au to­tal pour ces trois dis­ci­plines.

«C’est beau­coup de com­bats, mais les gens aiment ça. Quand ils se dé­placent pour as­sis­ter à un ga­la comme ça, ils veulent en avoir pour leur ar­gent», sou­ligne le pro­mo­teur en riant.

Fier de la tour­nure de son pre­mier ga­la en sol néo-bruns­wi­ckois, M. Lu­rette vise cette fois un peu plus gros.

«En pré­sen­tant l’évé­ne­ment au Centre ci­vique, on pense at­ti­rer en­vi­ron 1200 per­sonnes, si­non plus. À titre de com­pa­rai­son, nous en avions 700 à Kedg­wick et ce fut une bonne ex­pé­rience. Si ça fonc­tionne bien, on pour­rait te­nir ces deux évé­ne­ments sur une base an­nuelle, un à l’au­tomne, l’autre au prin­temps», ex­plique-t-il.

Ori­gi­naire de Kedg­wick, il connaît très bien la ré­gion de Camp­bell­ton et son en­goue­ment pour les sports de com­bat. Il y a no­tam­ment en­sei­gné le muay thai pen­dant quelques an­nées.

«C’est une ville de com­bat avec de très bons ath­lètes. Aus­si, juste à cô­té, on a Lis­tu­guj, une autre com­mu­nau­té qui adore ce type de sport. De plus ce se­ra beau­coup plus fa­cile de lo­ger tout le monde, ce qui man­quait un peu à Kedg­wick le mois der­nier. Bref, le choix al­lait donc de soi pour le lieu de notre ga­la», in­dique-t-il.

Les com­bat­tants pro­vien­dront de cinq pro­vinces, soit l’On­ta­rio, le Qué­bec, le Nou­veau-Bruns­wick, l’Île-du-Prin­ceÉ­douard et la Nou­velle-Écosse. ■

Le ga­la de Kedg­wick a at­ti­ré en­vi­ron 700 spec­ta­teurs. Le pro­mo­teur sou­haite ac­cueillir 1200 per­sonnes ce prin­temps à Camp­bell­ton. - Ar­chives: Ro­ger Grand­mai­son

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.