DIEPPE: UN PRO­JET DE 50 MIL­LIONS $

Acadie Nouvelle - - LA UNE - Pa­trick La­celle pa­trick.la­[email protected]­die­nou­velle.com @pa­tri­ck­la­celle

Plus d’un de­mi-mil­lion de pieds de câble in­ter­net, 865 postes de tra­vail et 44 salles de réunion. Les tra­vailleurs mettent les der­nières touches au nou­veau centre fi­nan­cier de la Banque TD à Dieppe – un pro­jet de 50 mil­lions $ pour qu’il puisse re­ce­voir ses pre­miers em­ployés en jan­vier.

D’ici 2020, TD comp­te­ra sur une maind’oeuvre de plus 1000 em­ployés à Dieppe. Le pro­ces­sus d’em­bauche a dé­jà com­men­cé et au moins 70 per­sonnes en­ta­me­ront leur car­rière dès jan­vier, dans le nou­veau centre d’ap­pel de l’en­tre­prise fi­nan­cière si­tué dans les lo­caux de l’an­cien Sears à la Place Cham­plain.

Deb­bie Le­Blanc tra­vaille pour TD de­puis quelques an­nées. Sa car­rière l’a ame­né en On­ta­rio et au Ma­ni­to­ba. Elle est vice-pré­si­dente as­so­ciée aux af­faires ban­caires ca­na­diennes et pour le centre de ser­vice de Dieppe. Au­jourd’hui, elle est de re­tour dans son coin de pays pour em­bau­cher près de 475 per­sonnes au cours des pro­chaines an­nées.

«Nous avons des po­si­tions de ges­tion­naires en plus des em­ployés de pre­mières lignes. Ce sont donc de bonnes oc­ca­sions de car­rière. Les gens peuvent com­men­cer dans le centre d’ap­pel et faire leur che­min vers d’autres postes dans l’or­ga­ni­sa­tion, que ce soit les fi­nances ou la vente au dé­tail», a-t-elle in­di­qué à l’Aca­die Nou­velle, tout en af­fir­mant que le pro­ces­sus d’em­bauche va très bien.

Aux 70 qui com­men­ce­ront leur car­rière dans ce centre d’ap­pels de la banque dès jan­vier, 275 em­ployés s’ajou­te­ront en oc­tobre et une cen­taine d’autres d’ici 2020.

En plus du centre de ser­vice à la clien­tèle, l’im­meuble de la rue Cham­plain abri­te­ra éga­le­ment le dé­par­te­ment des fi­nances de la banque.

Les gens qui y tra­vaille­ront se­ront hau­te­ment qua­li­fiés et le sa­laire moyen y se­ra de 65 000$ par an­née. En jan­vier, 80 per­sonnes com­men­ce­ront à y tra­vailler.

Dale McEr­lean, vice-pré­si­dente aux opé­ra­tions fi­nan­cières pour la Banque TD, di­ri­ge­ra ce nou­veau centre des fi­nances. Ori­gi­naire de l’On­ta­rio, elle a dé­mé­na­gé dans la ré­gion pour y pour­suivre sa car­rière.

«Nous ne sommes pas un centre d’ap­pels. Il y a une mau­vaise com­pré­hen­sion à ce ni­veau. Nous pro­dui­rons toute la comp­ta­bi­li­té gé­né­rale, les états fi­nan­ciers en plus des rap­ports fi­nan­ciers pour la banque, et ce, au­tant pour le Ca­na­da que pour les États-Unis», a ex­pli­qué Mme McEr­lean.

Les gens em­bau­chés au centre des fi­nances, si­tué dans le même im­meuble que le centre d’ap­pels, pro­vien­dront de par­tout au Ca­na­da et l’in­té­rêt se fait même sen­tir à l’in­ter­na­tio­nal.

«Nous sommes en­thou­sias­més par rap­port à l’in­té­rêt que nous avons ici et par­tout dans les Ma­ri­times ain­si qu’ailleurs au Ca­na­da. Nous avons re­çu plu­sieurs ap­pli­ca­tions. Nous les ana­ly­sons. Nous em­bau­chons aus­si beau­coup de gens de l’ex­té­rieur de la pro­vince», a avan­cé Mme McEr­lean.

À la fin 2019, un peu plus de 200 per­sonnes tra­vaille­ront dans ce centre des fi­nances et 440 y oc­cu­pe­ront un poste d’ici 2020.

UN IM­PACT MI­NIME

En­vi­ron 35 000 au­to­mo­bi­listes cir­culent sur la rue Cham­plain chaque jour, c’est-à-dire que 1000 per­sonnes de plus em­prun­te­ront l’ar­tère pour se rendre au tra­vail et ça pour­rait avoir une ré­per­cus­sion sur le tra­fic.

L’im­pact se­ra mi­nime, as­sure la Ville de Dieppe. La Place Cham­plain est un ter­mi­nus ma­jeur pour le ser­vice de tran­sport en com­mun de la ré­gion et l’en­droit est ac­ces­sible par le ré­seau de sen­tiers et de trot­toirs.

«Pour ce qui est de l’au­to­mo­bile, on ne pré­voit pas plus d’acha­lan­dage que lors­qu’il y avait un ma­ga­sin (Sears). De plus, il existe plu­sieurs points d’en­trée et de sor­tie sur la rue Cham­plain ain­si que sur les rues avoi­si­nantes, dont trois sont gé­rés à l’aide de feux de cir­cu­la­tion», a ex­pli­qué Ju­lie Al­bert, agente de com­mu­ni­ca­tion à la Ville de Dieppe.

Il n’y au­ra pas non plus 1000 per­sonnes qui iront au tra­vail à 9h le ma­tin, car il y au­ra dif­fé­rents quarts de tra­vail. Cer­taines per­sonnes pour­ront tra­vailler de la mai­son.

Le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial contri­bue fi­nan­ciè­re­ment au pro­jet de la Banque TD à Dieppe en ac­cor­dant à l’en­tre­prise un prêt­sub­ven­tion de 15,6 mil­lions $.

Plus de 1000 per­sonnes tra­vaille­ront au nou­veau centre fi­nan­cier de la Banque TD à Dieppe d’ici 2020. - Aca­die Nou­velle: Pa­trick La­celle

Deb­bie Le­Blanc, ges­tion­naire du centre de ser­vice à la clien­tèle de TD, et Dale McEr­lean, vice-pré­si­dente aux fi­nances de la Banque TD. - Aca­die Nou­velle: Pa­trick La­celle

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.