TOUTE UNE FROUSSE DANS LE RESTIGOUCHE

Acadie Nouvelle - - LA UNE - [email protected]­die­nou­velle.com @JFB­jour­na­liste

Un homme qui a te­nu les po­li­ciers du Restigouche en alerte ven­dre­di ma­tin a été ap­pré­hen­dé sans vio­lence par la Sû­re­té du Qué­bec.

Le corps de po­lice qué­bé­cois confirme avoir pro­cé­dé à l’ar­res­ta­tion du sus­pect vers 10h (heure du Qué­bec) dans la mu­ni­ci­pa­li­té d’Am­qui.

«Les po­li­ciers de la SQ ont re­pé­ré le vé­hi­cule du sus­pect dans le sta­tion­ne­ment d’un centre com­mer­cial et ils ont pro­cé­dé à son ar­res­ta­tion sans in­ci­dent», re­late le sergent Re­né Lab­bé de la GRC de Camp­bell­ton.

L’homme ar­rê­té se­rait connu des po­li­ciers. Ceux-ci l’au­raient no­tam­ment aper­çu ven­dre­di ma­tin, avant que ce­lui-ci soit re­cher­ché.

L’in­di­vi­du au­rait été très ac­tif sur le web au cours des der­nières se­maines, s’en pre­nant à plu­sieurs in­ter­nautes et en les in­vi­tant à des confron­ta­tions phy­siques.

Toute cette his­toire a dé­bu­té tôt ven­dre­di ma­tin à la suite d’in­for­ma­tions pu­bliées sur les mé­dias so­ciaux vou­lant qu’un in­di­vi­du pos­si­ble­ment ar­mé se ba­la­dait dans les rues de Camp­bell­ton. Se­lon la pu­bli­ca­tion, l’homme avait dres­sé une liste de per­sonnes à qui il comp­tait s’en prendre.

La GRC de Camp­bell­ton a pris ces in­for­ma­tions au sé­rieux et a dé­ployé ses effectifs afin de re­trou­ver le sus­pect et son vé­hi­cule.

Se­lon le ca­po­ral Lab­bé, l’homme était d’abord tou­te­fois re­cher­ché pour sa propre sé­cu­ri­té et non parce qu’il consti­tuait une me­nace pour la po­pu­la­tion gé­né­rale.

«On vou­lait le re­trou­ver da­van­tage parce qu’on crai­gnait qu’il soit un dan­ger pour lui­même plus pour les autres. On vou­lait vé­ri­fier sa condi­tion phy­sique et psy­cho­lo­gique et, sur­tout, s’as­su­rer que la si­tua­tion ne dé­gé­nère pas», dit le po­li­cier.

Par me­sures pré­ven­tives, les po­li­ciers avaient tout de même ac­cen­tué les pa­trouilles au­près de cer­tains éta­blis­se­ments pu­blics, no­tam­ment les écoles.

Hé­si­tant au dé­part, le dis­trict sco­laire fran­co­phone Nord-Est a mis en place ses me­sures de confi­ne­ments pour ses éta­blis­se­ments de Camp­bell­ton, de Bal­mo­ral et de Dal­hou­sie.

La di­rec­tion de l’école Père-Pa­ci­fique de Pointe-à-la-Croix a de son cô­té dé­ci­dé de gar­der ses élèves à l’in­té­rieur.

Toutes ces me­sures ont été le­vées tôt après dî­ner à la suite de l’an­nonce de la cap­ture de l’in­di­vi­du re­cher­ché.

Pour ce qui est de la Ville comme telle, il n’y a pas eu de consignes spé­ciales d’émises par la GRC.

Du­rant toute cette opé­ra­tion, la GRC et la SQ ont été en contact ré­gu­liè­re­ment.

«En fait, on a envoyé un do­cu­ment à tous les corps po­li­ciers des en­vi­rons pour les in­for­mer du pro­blème, sur­tout qu’il avait été ques­tion que l’homme puisse être ar­mé. On ne vou­lait donc pas cou­rir de risque. Et grâce à ce­la, il a été ar­rê­té ra­pi­de­ment à Am­qui», in­dique le ca­po­ral Lab­bé, ajou­tant ne pas sa­voir si des armes ont fi­na­le­ment été trou­vées sur l’homme ou dans le vé­hi­cule sui­vant l’ar­res­ta­tion.

Doit-on s’at­tendre au dépôt d’ac­cu­sa­tions? «On est ac­tuel­le­ment en dis­cus­sion avec la SQ, car l’homme a été ar­rê­té sur son ter­ri­toire. Pour le mo­ment c’est son dos­sier, mais on s’at­tend à ce qu’il soit fort pro­ba­ble­ment trans­fé­ré ici. On vé­ri­fie donc s’il y a eu des in­frac­tions de com­mises, d’un cô­té comme de l’autre, afin de voir qu’est-ce qui pour­rait éven­tuel­le­ment être dé­po­sé en terme d’ac­cu­sa­tion, s’il y en a, bien en­ten­du», in­dique le po­li­cier, pré­ci­sant que ce dos­sier n’a ja­mais été consi­dé­ré comme en étant un de prof­na­tion de me­naces.

«On vou­lait sim­ple­ment vé­ri­fier cer­taines choses avec lui», note-t-il. ■

- Aca­die Nou­velle: Jean-Fran­çois Bois­vert

Les écoles du Restigouche, comme le Ga­lion des Ap­pa­laches et la po­ly­va­lente Ro­land-Pé­pin (ci-des­sus), ont mis en place leurs me­sures de confi­ne­ment ven­dre­di alors qu’un homme pos­si­ble­ment ar­mé était re­cher­ché par les po­li­ciers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.