Un ro­bot à la mai­son? Ce n’est pas pour de­main

Acadie Nouvelle - - ACTUALITÉS -

Des ro­bots qui marchent, dis­cutent, servent de la bière et jouent au ping-pong ont pris le contrôle de sa­lon de gad­gets élec­tro­niques CES à Las Ve­gas.

Ne vous at­ten­dez tou­te­fois pas à en trou­ver un chez vous dans un ave­nir rap­pro­ché.

La plu­part des en­tre­prises de ro­bots do­mes­tiques ont échoué en rai­son du coût et de la com­plexi­té de leur dé­ve­lop­pe­ment, a ex­pli­qué Bi­lal Zu­be­ri, un in­ves­tis­seur en ca­pi­tal risque chez Lux Ca­pi­tal. Mais ce­la ne les em­pêche pas de conti­nuer à es­sayer.

«Les ro­bo­tistes, je sup­pose, n’aban­don­ne­ront ja­mais leur rêve de construire Ro­sie», a dit M. Zu­be­ri, en ré­fé­rence à la ser­vante hu­ma­noïde de l’émis­sion The Jet­sons.

Mais il y a de l’es­poir pour les autres. Frank Gillett, un ana­lyste tech­nique chez For­res­ter, croit que les ro­bots ayant des mis­sions plus ci­blées - telles que tondre la pe­louse ou li­vrer des ham­bur­gers au fro­mage ont plus de chances de trou­ver un cré­neau utile.

Il y a tel­le­ment de ro­bots de li­vrai­son au CES qu’il est fa­cile d’ima­gi­ner que nous al­lons les croi­ser sur le trot­toir - ou dans l’as­cen­seur - avant long­temps. Se­lon M. Zu­be­ri, ils font par­tie des nou­velles ten­dances les plus pro­met­teuses en ma­tière de ro­bots, car le sec­teur tire par­ti des mêmes avan­cées que les voi­tures au­to­nomes.

Mais il est dif­fi­cile de dire le­quel, le cas échéant, exis­te­ra en­core dans quelques an­nées.

Seg­way Ro­bo­tics, une fi­liale de l’en­tre­prise qui fa­brique des scoo­ters élec­triques, est la der­nière en date à en­trer dans le jeu de la li­vrai­son avec une nou­velle ma­chine ap­pe­lée Loo­mo. Le ro­bot de bu­reau à roues peut évi­ter les obs­tacles, mon­ter dans les as­cen­seurs et li­vrer des do­cu­ments à un autre étage.

Un ser­vice de mes­sa­ge­rie si­mi­laire ap­pe­lé Ho­la­bot a été dé­voi­lé par l’en­tre­prise en dé­mar­rage chi­noise Shenz­hen Pu­du Tech­no­lo­gy.

Son PDG, Fe­lix Zhang, ex­plique que sa so­cié­té a dé­jà fait ses preuves en Chine, où son ro­bot Pu­du­bot - qui res­semble à des éta­gères sur roues - na­vigue dans les res­tau­rants acha­lan­dés comme une sorte de ser­veur ro­bo­ti­sé.

Presque tous ces ro­bots uti­lisent une tech­no­lo­gie ap­pe­lée Vi­sual SLAM, sy­no­nyme de lo­ca­li­sa­tion et de map­page si­mul­ta­nés. La plu­part ont des roues, mais il y a des ver­sions plus éso­té­riques - comme celle du construc­teur au­to­mo­bile al­le­mand Con­ti­nen­tal, qui sou­haite dé­ployer des chiens ro­bo­tiques pour trans­por­ter des co­lis des four­gon­nettes de li­vrai­son au­to­nomes jus­qu’à la porte d’en­trée de la ré­si­dence.

Pour Sau­mil Na­na­va­ti, le res­pon­sable du dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial chez Rob­by Tech­no­lo­gy, un ro­bot de li­vrai­son au­ra be­soin à la fois d’une au­to­no­mie so­phis­ti­quée et d’une mis­sion ci­blée pour se dé­mar­quer du pe­lo­ton. Le ro­bot épo­nyme de sa so­cié­té par­court les trot­toirs en tant que «ma­ga­sin sur roues».

La so­cié­té s’est ré­cem­ment as­so­ciée à Pep­siCo pour of­frir des col­la­tions sur un cam­pus uni­ver­si­taire de la Ca­li­for­nie. ■

Le ro­bot de li­vrai­son de la so­cié­té Rob­by. - As­so­cia­ted Press: John Lo­cher

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.