Dé­faite «dif­fi­cile à ava­ler» du Ti­tan contre les Sea Dogs

Acadie Nouvelle - - SPORTS - Ro­bert La­ga­cé ro­bert.la­[email protected]­die­nou­velle.com

Fi­lip Pri­kryl a pro­fi­té de la gé­né­ro­si­té de Jesse Sut­ton à la ligne bleue, qui l’a lais­sé en­trer en ter­ri­toire sans même le­ver le pe­tit doigt, et le Tchèque s’est pré­sen­té fin seul de­vant Mark Gra­met­bauer qu’il a ai­sé­ment dé­joué d’un re­vers, ven­dre­di soir, en pro­lon­ga­tion, de­vant 1671 spec­ta­teurs au Centre régional K.-C.-Ir­ving.

Avec ce gain de 4 à 3 en pro­lon­ga­tion, les Sea Dogs de Saint-Jean pro­fitent main­te­nant d’une prio­ri­té de sept points sur le Ti­tan tout en étant plus qu’à un pe­tit point des Ca­ta­ractes de Sha­wi­ni­gan et du der­nier rang don­nant ac­cès aux sé­ries.

À no­ter que quelques se­condes avant le but, le même Sut­ton a été vic­time d’un ac­cro­chage qui au­rait dû être pé­na­li­sé, mais les deux of­fi­ciels ont pré­fé­ré fer­mer les yeux.

Le Ti­tan (7-32-2, 16 pts), qui avait rem­por­té ses quatre pre­miers duels contre leurs ri­vaux de la Ville por­tuaire cette sai­son, a de­puis per­du les deux confron­ta­tions sui­vantes. Les deux équipes vont se re­trou­ver dans quelques heures sur la même sur­face gla­cée.

Jesse Sut­ton (13e), Liam Leo­nard (4e) et Mathieu Desgagnés (5e) ont en­fi­lé les buts du Ti­tan. Sa­muel Sam­son, en­core lui, a amas­sé deux men­tions d’aide. En plus de leur but, Sut­ton et Leo­nard ont éga­le­ment ob­te­nu une passe cha­cun.

Le défenseur Fé­lix-An­toine Dro­let, pro­ba­ble­ment le meilleur ar­rière de l’équipe lors de cette par­tie, était vi­si­ble­ment dé­çu de ce point per­du au clas­se­ment.

«Nous nous de­vons de mieux jouer lors des pre­mières pé­riodes, men­tionne-t-il. Mais à par­tir de la deuxième, nous avons dé­mon­tré du ca­rac­tère. Tous les gars croient en­core que c’est pos­sible de par­ti­ci­per aux sé­ries dans ce ves­tiaire. De­main (sa­me­di), ça va être une vraie par­tie des sé­ries.»

Le jeune Alexandre Da­vid, qui ef­fec­tuait un re­tour au jeu, était tout aus­si dé­çu.

«Nous avons ra­té de belles chances en troi­sième parce que nous avons mieux tra­vaillé en équipe», a-t-il no­té.

De son cô­té, Yan-Cé­dric Gau­dreault s’en vou­lait d’avoir bou­sillé deux belles chances de mar­quer.

«C’est une dé­faite qui est très dif­fi­cile à ava­ler. En plus, j’ai ra­té deux belles chances en troi­sième. Il n’y a pas 10 000 so­lu­tions, nous nous de­vons de jouer comme nous l’avons fait en troi­sième pé­riode. Nous sa­vons que nous pou­vons battre cette équipe», ré­vèle Gau­dreault.

Outre Pri­kryl (5e), les Sea Dogs (10-293, 23 pts) ont ob­te­nu des buts de Ben­ja­min Ga­gné (8e), William Poi­rier (9e) et James White (6e).

«Tous les gars sa­vaient l’im­por­tance de ce match, si­gnale William Poi­rier. Nous sommes peut-être sor­tis de notre plan de match en troi­sième, mais il faut don­ner cré­dit au Ti­tan. C’est une équipe qui n’aban­donne ja­mais.»

Poi­rier ajoute que les Sea Dogs sont ac­tuel­le­ment en mis­sion et ils n’ar­rê­te­ront pas tant qu’ils n’au­ront pas as­su­ré leur place en sé­ries. ■

Le défenseur Fé­lix-An­toine Dro­let chute près de son co­équi­pier Oli­ver Tu­ran, sous les yeux du gar­dien Mark Gra­met­bauer qui veille au grain. - Col­la­bo­ra­tion spé­ciale: Em­ma­nuelle Parent

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.