Jeux du Ca­na­da: été comme hi­ver pour Jé­ré­my Leigh

Acadie Nouvelle - - SPORTS - [email protected]­die­nou­velle.com

Un jeune ath­lète de Camp­bell­ton pour­ra bien­tôt dire qu’il a par­ti­ci­pé tant au Jeux d’hi­ver du Ca­na­da qu’à ceux d’été, et ce, dans trois dis­ci­plines dif­fé­rentes.

Les Jeux d’hi­ver du Ca­na­da au­ront lieu du 15 fé­vrier au 3 mars à Red Deer en Al­ber­ta.

Biath­lète et fon­deur du club Les Aven­tu­riers de Char­lo, Jé­ré­my Leigh se­ra de la dé­lé­ga­tion néo-bruns­wi­ckoise dans ces deux dis­ci­plines. Puis­qu’elles au­ront lieu à une se­maine d’in­ter­valle, c’est donc dire que le jeune Res­ti­gou­chois vi­vra à fond les deux se­maines que du­re­ront les Jeux.

Élève de 11e an­née à la po­ly­va­lente Ro­landPé­pin de Camp­bell­ton, il cé­lé­bre­ra son 17e anniversaire dans deux se­maines. Il skie de­puis plu­sieurs an­nées. La tran­si­tion vers le biathlon s’est faite d’elle-même.

«Ce sont deux sports qui se res­semblent beau­coup, alors tant qu’à skier, aus­si bien ti­rer éga­le­ment», sou­ligne le jeune homme.

S’il ex­celle en biathlon et en ski de fond, ce n’est tou­te­fois pas dans ces dis­ci­plines qu’il s’est d’abord dé­mar­qué, mais plu­tôt en na­ta­tion. La nage lui a d’ailleurs va­lu une par­ti­ci­pa­tion aux der­niers Jeux d’été du Ca­na­da qui ont eu lieu à Win­ni­peg en 2017.

«Je suis quel­qu’un de spor­tif et j’aime tou­cher un peu à tout, à dif­fé­rents sports. Je pra­tique la na­ta­tion de­puis des an­nées et ça m’a ap­por­té jus­qu’aux Jeux du Ca­na­da. J’ai ado­ré mon ex­pé­rience si bien que j’ai dé­ci­dé de me concen­trer da­van­tage sur le ski de fond, de sorte à pou­voir faire aus­si l’équipe des Jeux d’hi­ver. Et ça a fonc­tion­né», ex­plique ce­lui qui se­ra bien­tôt l’un des rares ath­lètes de la dé­lé­ga­tion à pou­voir se tar­guer d’avoir par­ti­ci­pé aux Jeux d’été et d’hi­ver.

De son propre aveu, la na­ta­tion l’a beau­coup ai­dé à se tailler une place aux Jeux d’hi­ver.

«La na­ta­tion fait ap­pel à tes muscles oui, mais elle dé­ve­loppe sur­tout tes ca­pa­ci­tés car­dio­vas­cu­laires et ton en­du­rance. Avec les an­nées, je me suis bâ­ti une bonne en­du­rance, si bien que j’ai pu me concen­trer da­van­tage sur ma tech­nique au ski ain­si que mon tir plu­tôt qu’à cou­rir après mon souffle», in­dique-t-il, di­sant conti­nuer de na­ger ré­gu­liè­re­ment à la pis­cine de Camp­bell­ton.

Comme c’est la cou­tume, il pren­dra part à Red Deer à l’en­semble des épreuves pré­sen­tées dans ces deux dis­ci­plines. Com­ment an­ti­cipe-t-il les pro­chains jeux?

«Je ne me suis fixé au­cun ob­jec­tif, si­non ce­lui de faire de mon mieux et de pro­fi­ter au maxi­mum de l’ex­pé­rience qui m’est of­ferte. Lors des Jeux d’été en na­ta­tion, j’ai vu com­ment la com­pé­ti­tion était re­le­vée lors­qu’on se frotte aux autres pro­vinces, sur­tout celles beau­coup plus po­pu­leuses comme le Qué­bec et l’On­ta­rio qui pro­duisent des ath­lètes de très haut ni­veau. C’est la même chose pour les dis­ci­plines d’hi­ver. Aus­si, dans mon cas, je vais ri­va­li­ser avec des ath­lètes de 20-21 ans au biathlon et jus­qu’à 23 ans en ski de fond. Je dois être réa­liste dans mes at­tentes», dit-il.

FRÈRE ET SOEUR

À la dif­fé­rence de Win­ni­peg, Jé­ré­my ne se­ra pas le seul ath­lète de la fa­mille à prendre part aux Jeux de Red Deer. Sa jeune soeur, Ani­ka (Leigh), se­ra éga­le­ment du voyage. Âgée de 15 ans, elle s’est qua­li­fiée sur l’équipe provinciale de ski de fond.

«Elle au­rait pro­ba­ble­ment pu se clas­ser sur l’équipe fé­mi­nine de biathlon éga­le­ment, mais il y a une res­tric­tion au ni­veau de l’âge», ex­plique le grand frère.

«Al­ler aux Jeux en fa­mille, avec ma soeur, ce se­ra cer­tai­ne­ment une belle ex­pé­rience. C’est plai­sant de sa­voir qu’on va par­ta­ger ce­la en­semble. Et de sa­voir qu’on va là avec une per­sonne fa­mi­lière, c’est ras­su­rant en quelque sorte», re­late-t-il.

Il pré­cise bien connaître les autres membres des équipes pro­vin­ciales de biathlon et de ski de fond.

«Les équipes de ski de fond et le biathlon ne sont pas très grandes, c’est comme une pe­tite fa­mille. Et puis plu­sieurs viennent s’en­traî­ner ici à Char­lo – où les ins­tal­la­tions en biathlon sont su­perbes –, on a la chance de se ren­con­trer quand même ré­gu­liè­re­ment», sou­tient Jé­ré­my. ■

Jé­ré­my Leigh - Gracieuseté: Mi­chael Levesque

Ani­ka Leigh - Gracieuseté: Ski NB

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.