L’igno­rance bien­heu­reuse des bu­veurs de bière amé­ri­cains tire à sa fin

Acadie Nouvelle - - ÉCONOMIE -

L’igno­rance bien­heu­reuse des bu­veurs de bière tire à sa fin.

À par­tir du mois pro­chain, les pa­quets de Bud Light por­te­ront des éti­quettes bien vi­sibles in­di­quant les ca­lo­ries et les in­gré­dients de la bière, ain­si que la quan­ti­té de graisse, de glu­cides et de pro­téines dans une por­tion.

Bud Light n’est pro­ba­ble­ment que le pre­mier à y al­ler d’un tel chan­ge­ment. L’éti­que­tage n’est pas obli­ga­toire, mais les prin­ci­paux fa­bri­cants de bière ont conve­nu en 2016 de di­vul­guer vo­lon­tai­re­ment des in­for­ma­tions nu­tri­tion­nelles sur leurs pro­duits d’ici 2020.

De nom­breuses marques – no­tam­ment Co­ro­na Light, Guin­ness, Hei­ne­ken et Coors Light – af­fichent dé­jà des ca­lo­ries et d’autres in­for­ma­tions nu­tri­tion­nelles sur leurs bou­teilles ou leurs em­bal­lages. Mais c’est en pe­tits ca­rac­tères, ou ca­ché au bas du pa­quet de six bières, et les in­gré­dients ne sont pas énu­mé­rés.

Bud Light a op­té pour une grande éti­quette en noir et blanc, sem­blable à celle re­quise par la puis­sante Food and Drug Ad­mi­nis­tra­tion des États-Unis sur les ali­ments em­bal­lés. Au som­met, Bud Light ré­per­to­rie ses quatre in­gré­dients: eau, orge, riz et hou­blon. En des­sous, le bras­seur in­dique les ca­lo­ries dans une bou­teille ou une ca­nette de 12 onces (110) et d’autres faits. Bud Light contient par exemple 2 pour cent de la quan­ti­té quo­ti­dienne re­com­man­dée de glu­cides.

«Nous vou­lons être trans­pa­rents et don­ner aux gens ce qu’ils ont l’ha­bi­tude de voir», a ex­pli­qué An­dy Goe­ler, vice-pré­sident du mar­ke­ting chez Bud Light.

Les bou­teilles et les ca­nettes in­di­vi­duelles de Bud Light n’au­ront pas l’éti­quette com­plète, mais cer­taines in­for­ma­tions nu­tri­tion­nelles conti­nue­ront d’être im­pri­mées en pe­tits ca­rac­tères.

Se­lon M. Goe­ler, les re­cherches de la marque montrent que les jeunes bu­veurs, en par­ti­cu­lier, veulent sa­voir ce que leur bière contient.

«Ils ont gran­di sen­si­bi­li­sés aux in­gré­dients», a-t-il dé­cla­ré.

M. Goe­ler a dé­cla­ré qu’il ne sa­vait pas quand d’autres marques ap­par­te­nant à la so­cié­té mère de Bud Light, An­heu­ser-Busch, no­tam­ment Mi­che­lob et Stel­la Ar­tois, adop­te­raient de plus grandes éti­quettes nu­tri­tion­nelles.

Mais la ques­tion est la sui­vante: de telles éti­quettes vont-elles faire une dif­fé­rence dans les choix des consom­ma­teurs? Au moins une étude sug­gère qu’il n’en est rien.

Des cher­cheurs des uni­ver­si­tés Cor­nell et Loui­sia­na State se sont in­té­res­sés à ce qui se pro­duit quand les clients re­çoivent des me­nus avec un nombre de ca­lo­ries. Ils ont dé­cou­vert que les clients con­nais­sant le nombre de ca­lo­ries avaient com­man­dé des en­trées moins ca­lo­riques, mais que le nombre de ca­lo­ries n’avait que peu d’im­pact sur les com­mandes de bois­sons et de des­serts.

John Caw­ley, un pro­fes­seur d’éco­no­mie à Cor­nell et l’un des au­teurs de l’étude, a dé­cla­ré que les clients sem­blaient ré­agir le plus aux in­for­ma­tions qu’ils ne connais­saient pas dé­jà. Ils ont pro­ba­ble­ment été sur­pris par le nombre de ca­lo­ries dans cer­tains hors-d’oeuvre, par exemple, mais connais­saient dé­jà la gamme gé­né­rale pour un verre de bière ou de vin.

M. Caw­ley a ajou­té qu’il est élo­quent qu’une bière lé­gère soit la plus trans­pa­rente en ce qui concerne ses in­gré­dients et ses in­for­ma­tions nu­tri­tion­nelles. Le frère de Bud Light, Bud­wei­ser, a 35 ca­lo­ries de plus et quatre grammes de glu­cides sup­plé­men­taires, se­lon le site de la marque.

En fin de compte, les plus gros chan­ge­ments pour­raient ve­nir des fa­bri­cants eux­mêmes, et non des consom­ma­teurs, a dit M. Caw­ley. De­puis que les éti­quettes nu­tri­tion­nelles sont de­ve­nues obli­ga­toires au dé­but des an­nées 1990, les en­tre­prises se font concur­rence pour avoir une ap­pa­rence plus saine ou éli­mi­ner des in­gré­dients in­dé­si­rables comme les acides gras trans.

«C’est en fait la plus grande vic­toire de toutes en ma­tière de san­té pu­blique», se­lon M. Caw­ley.

– Ar­chives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.