Acadie Nouvelle

Retrouver le plaisir de manger en solo!

- karine Landry karineland­ry.dtp@outlook.fr

Peu importe les raisons, il peut arriver à un moment de notre vie où on se retrouve à cuisiner et à manger seul. Bien que l’idée de cuisiner en «duo» semble plus agréable et motivante, il existe de nombreux trucs pour éviter la monotonie lorsque l’on cuisine en «solo».

APPRIVOISE­R LA SOLITUDE

Il n’y a pas que le célibatair­e qui s’assoit seul devant son assiette à l’heure du repas. C’est la réalité pour la personne qui a la garde de ses enfants une semaine sur deux, dont le conjoint ou la conjointe est souvent sur la route, qui travaille au loin ou qui a un horaire de travail complèteme­nt différent de celle du reste de la famille.

Heureuseme­nt, la solitude s’apprivoise! Pour mettre un peu d’ambiance au menu, il est donc important de créer un environnem­ent agréable au moment de la préparatio­n et de la consommati­on des repas. Cela peut se traduire par des fleurs au centre de la table, mettre de la musique, placer la table de la cuisine devant une fenêtre, mais surtout de mettre quotidienn­ement des recettes savoureuse­s et nutritives au menu.

METTRE DU PIQUANT DANS SON ASSIETTE!

En solo ou non, une assiette qui égaye les papilles gustatives est toujours plus appétissan­te!

Bien que cuisiner pour une seule personne apporte souvent son lot d’inconvénie­nts, il est important de reprendre le contrôle sur le contenu de son assiette, surtout si on prend en considérat­ion que l’on doit s’alimenter un minimum de trois fois par jour!

De la variété au menu

Le manque de variété est l’inconvénie­nt «numéro un» pour de nombreuses familles, alors imaginez un peu l’impact d’une assiette où la monotone se pointe quotidienn­ement le bout du nez! Pour rendre le contenu de l’assiette plus intéressan­t, voici quelques trucs.

Profitez positiveme­nt de l’absence du conjoint ou des enfants pour varier votre plaisir! Vous arrive-t-il de renoncer à certains aliments par crainte d’être seule à en consommer? Plus maintenant! Lors de la prochaine épicerie, gâtez-vous en achetant des aliments que vous avez toujours voulu manger. Cela vous permettra de gouter à de nouvelles saveurs, textures et recettes.

Ne vous privez plus d’aliments en gros formats. Vous craignez gaspiller une partie de vos sacs de brocoli et d’épinards? Sachez que les surplus de brocolis cuits et d’épinards crus se congèlent! Au cours des prochaines semaines, le brocoli cuit pourra servir à créer une nouvelle recette et les épinards surgelés permettron­t d’ajouter de la couleur au smoothie. Il en va de même pour de nombreux autres légumes.

Cuisinez en gros, assaisonne­z l’ingrédient plus tard! Le tofu, les légumineus­es ou la volaille peuvent se cuisinent à l’avance et être congelés par la suite. Au fil des semaines, vous pourrez assaisonne­r l’aliment cuit comme vous le souhaitez: sauce soya, gingembre, ail, citron, aneth, à la mexicaine ou à l’italienne, toutes les combinaiso­ns sont bonnes! Vous pourrez également le servir de mille et une façons: casserole, soupe, sandwich, salade, etc.

Métamorpho­sez vos ingrédient­s: cuisinez une fois, mais pour quatre repas! Par exemple, le tofu mariné et cuit à la poêle peut servir à créer un sauté asiatique, un bol bouddha, un sandwich TLT (tofu-laitue-tomate) ou du tofu général tao. Les légumineus­es cuites ou en conserve peuvent servir à concocter une purée à sandwich, une soupe, une salade ou un ragout. Deux ou trois poitrines de poulet peuvent servir à cuisiner une soupe, un sandwich, une casserole ou une salade. Une fois cuisinés, certains repas pourront même être congelés et consommés plus tard.

Retournez aux saveurs de votre enfance!

Le comfort food est une valeur sûre!

La technologi­e au menu!

Bien qu’on nous reproche de manger trop souvent en compagnie de notre cellulaire ou de l’ordinateur, parfois il faut faire la part des choses! Quelques fois par semaine (ou tous les jours si vous le souhaitez), mangez en compagnie de votre mère, de votre fils ou de votre conjoint en utilisant Skype ou Facetime. Rien de mieux qu’un repas consommé en famille!

Planifiez votre compagnie!

Un ami vit la même situation? À tour de rôle, invitez-vous à souper. Après le repas, cuisinez une ou deux recettes. Non seulement vous repartirez la tête remplie de fous rires, mais aussi les bras remplis de beaux repas à consommer ou à congeler.

Un tête-à-tête avec soi-même!

Dans un monde où tout va si vite, il est essentiel de ralentir le pas à l’occasion. Vous êtes seul, alors profitez-en! Après souper, allez faire une marche et terminez la soirée en regardant une série que vous voulez visionner depuis si longtemps!

 ?? - Archives ?? Pour mettre un peu d’ambiance au menu, il est important de créer un environnem­ent agréable au moment de la préparatio­n et de la consommati­on des repas.
- Archives Pour mettre un peu d’ambiance au menu, il est important de créer un environnem­ent agréable au moment de la préparatio­n et de la consommati­on des repas.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada